Amazon a nié avoir des projets particuliers dans la télévision en streaming. Le géant du commerce électronique dit vouloir se concentrer sur ses activités existantes, à savoir la vidéo à la demande (VOD).

Au début du mois, Amazon a dévoilé ses ambitions dans la vidéo à la demande (VOD) en obtenant les droits d'exploitation exclusifs de la prochaine série de Steven Spielberg dont la diffusion débutera cet été. Si le géant du commerce en ligne n'en est pas encore à produire lui-même ses programmes, à l'image de Netflix et de sa série TV House Of Cards, il pourrait néanmoins prendre pied dans la télévision.

Selon une information du Wall Street Journal, Amazon aurait dans ses cartons un projet de TV à péage diffusant des émissions en direct et en streaming. Celui-ci viendrait renforcer les activités du site dans l'audiovisuel, puisque l'entreprise possède déjà un service de VOD en illimité, baptisé Amazon Prime Instant Video. Selon une source du journal américain, des discussions seraient déjà engagées.

Les rumeurs concernant l'ambition d'Amazon dans la télévision remontent à 2010. Déjà à l'époque, le Wall Street Journal expliquait que des contacts entre la direction du groupe et les grands diffuseurs américains avaient été pris pour mettre sur pied un service de télévision en streaming par abonnement, en marge de sa plateforme d'achat et de location de films et de séries télévisées.

Invité à réagir au dernier article du quotidien, un porte-parole d'Amazon a évidemment tout rejeté en bloc. "Nous ne prévoyons pas d'obtenir une licence pour une chaîne de télévision ou un service TV à péage", a-t-il expliqué à Variety dans un courrier. Il a néanmoins indiqué qu'Amazon voulait continuer à sélectionner des contenus de qualité pour sa clientèle et créer des émissions originales.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés