Si l'on se fie au Whois de winamp.com, il apparaît que c'est à l'agrégateur belge de webradios Radionomy qu'AOL a vendu Winamp. Cependant, aucune déclaration officielle n'a encore eu lieu.

Mise à jour – C'est confirmé.

Sujet du 3 janvier – En fin de compte, ce n'est pas Microsoft qui aurait pris le contrôle de Winamp mais Radionomy, une plateforme belge spécialisée dans l'agrégation de webradios du monde entier. En tout cas, les informations disponibles concernant le nom de domaine winamp.com montrent qu'il y a eu un passage de témoin entre AOL et Radionomy, puisque le nom du portail américain n'apparaît plus dans le Whois.

La nouvelle, relayée par Techcrunch, a initialement été publiée sur les forums officiels consacrés au lecteur multimédia. En revanche, shoutcast.com appartient toujours à AOL. Derrière cette adresse se cachent un protocole et un serveur de diffusion pour webradio ou pour webTV. Winamp comme SHOUTcast ont été conçus par la société Nullsoft, laquelle a été achetée en 1998 par AOL.

Radionomy a vu le jour en Belgique il y a sept ans, mais n'a ouvert ses portes qu'en 2008 une fois achevée la phase de beta test. Selon la plateforme, plus de 6000 radios sont disponibles et le service est entièrement gratuit. "Radionomy diffuse ces radios dans le monde entier et tous les frais sont à sa charge (y compris les droits d'auteur)", ajoute le service, qui trouverait à coup sûr une utilité à un outil comme SHOUTcast.

En novembre, AOL avait annoncé l'arrêt programmé du lecteur multimédia pour le 20 décembre 2013. S'il a été extrêmement populaire au début des années 2000, le service n'a pas su rivaliser avec la montée en puissance d'autres logiciels, comme iTunes, VLC Media Player. En outre, des plateformes spécialisées dans le streaming comme Spotify et Deezer proposent leur propre lecteur intégré.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés