Après Scott Forstall qui a quitté Apple alors qu'il était en charge d'iOS, voilà que le directeur de la division Windows Steven Sinofsky décide de quitter Microsoft. 

23 ans après son arrivée à Microsoft, Steven Sinofsky a décidé soudainement de quitter l'entreprise, quelques jours après le lancement commercial de Windows 8. L'homme était en charge de la division Windows chez Microsoft, et avait été pressenti comme un possible remplaçant de Steve Ballmer à la tête de Microsoft. Mais selon les rumeurs, Sinofsky n'aurait plus supporté ses relations conflictuelles avec le successeur de Bill Gates, tandis que ce dernier lui reprocherait de ne pas "jouer en équipe" au sein de la firme de Redmond. Le parallèle avec le départ de Scott Forstall d'Apple est frappant.

Avec la sortie de Windows 8/RT et de la tablette Surface, "j'ai décidé qu'il était temps pour moi de me retirer de mes responsabilités à Microsoft", écrit Steven Sinofsky dans un e-mail adressé aux employés. "J'ai toujours défendu l'idée qu'il fallait profiter des pauses entre les cycles de produits pour réfléchir et regarder de l'avant, et ça s'applique à moi aussi".

Officiellement, la décision est prise d'un commun accord, dans une grande cordialité. "Je suis reconnaissant pour les nombreuses années pendant lesquelles Steven a contribué à l'entreprise", assure Steve Ballmer dans le communiqué officiel de Microsoft. "Il est impossible de dénombrer toutes les bénédictions que j'ai eu pendant mes années à Microsoft", assure pour sa part Steven Sinofsky. "Je suis ému par le professionnalisme et la générosité de tous ceux avec qui j'ai eu la chance de travailler dans cette formidable entrerprise".

De son côté, Business Insider rappelle que le mois dernier, le conseil d'administration de Microsoft a sanctionné Steve Ballmer et Steven Sinosfky, en les privant d'une partie du bonus qu'ils devaient recevoir. La gestion de la division Windows aurait été citée comme motivation par les administrateurs. Ces derniers n'auraient pas apprécié de voir Windows subir une baisse de 3 % de ses ventes lors du dernier exercice fiscal, et d'apprendre que Microsoft risquait des sanctions de la Commission Européenne pour la suppression du choix du navigateur dans une mise à jour de Windows 7.

Steven Sinofsky a été immédiatement remplacé par Julie Larson-Green, qui était responsable de programme pour le lancement de Windows 7 et Windows 8. Elle aura désormais en charge tout le développement logiciel et matériel autour de Windows et Surface. Par ailleurs Tami Reller, qui avait rejoint la division Windows en 2007, ajoutera la casquette de responsable commerciale de Windows à celles de directrice financière et directrice marketing.

Sinofsky avait rejoint Microsoft en juillet 1989 en tant qu'ingénieur développeur. Trois ans plus tard, il était nommé conseiller technique de Bill Gates. En 1999, il avait pris en charge la direction de la suite Microsoft Office, avant de devenir vice-président en charge de Windows à partir de 2006 et de devenir président de la division en 2009.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés