Sony peine à écouler sa nouvelle console portable au Japon. Des rumeurs affirment donc que de nombreux studios arrêtent leurs développements destinés à la PlayStation Vita et se rabattent sur la Nintendo 3DS.

La PlayStation Vita sera disponible le 22 février en France. Déjà commercialisée depuis décembre au Japon, la nouvelle console portable de Sony peine à convaincre. Elle est régulièrement battue par la PSP et la Nintendo 3DS dans le classement des ventes. Les développeurs rechigneraient donc à travailler sur des jeux qui lui seraient destinés.

Le journal japonais Nikkei affirme en effet que « de gros studios japonais annulent tous leurs projets destinés à la PS Vita et se rabattent sur la 3DS« . Sony considère évidemment cette affirmation comme « largement exagérée« . Scott Rodhe, Senior Vice President des studios internationaux de Sony, explique que « personne ne peut affirmer que tous les développeurs quittent une plateforme pour une autre« .

« Je connais beaucoup, beaucoup, beaucoup de développeurs et d’éditeurs tiers qui sont en train de travailler sur des titres Vita, et ce sur le long terme » a-t-il ajouté. Mais il concède que, désormais, les studios sont volatiles et ne restent plus fidèles à une plateforme. « A une époque, certains « vendaient leur âme » en faisant des jeux pour Facebook. Puis ils ont fait des jeux pour iPad et iOS. Ils en ont fait pour PS3, pour Xbox 360, maintenant pour la Vita et la 3DS. Cela change constamment« .

Mais Sony n’a vendu que 13 939 exemplaires de sa console portable au Japon entre le 6 et 12 février derniers. La semaine précédente, il n’en vendait que 17 141 alors que, dans le même temps, ce sont 15 860 PSP qui étaient écoulées. Les studios peuvent donc légitimement se poser la question du risque qu’un développement pour la Vita représente. Et certains semblent préférer l’éviter.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés