Mozilla commence à diffuser la neuvième version de son navigateur web. Tout au long de l'année, Firefox aura connu pas moins de six versions majeures, conséquence de la nouvelle politique décidée par la fondation en début d'année. Firefox 9 fournit avant tout des améliorations au niveau de l'exécution du JavaScript, c'est-à-dire sous le capot.

Mise à jour – Alors que Firefox 9 est disponible depuis quelques jours, la fondation Mozilla vient également de sortir la version neuf de Firefox dédiée aux tablettes tactiles sous Android.

En plus des performances accrues, notamment lors du lancement de l’application, Firefox 9 pour Android se dote d’un habillage graphique revu et corrigé, qui s’adapte selon la position de la tablette (mode portrait ou paysage).

Sujet du 20 décembre – Le calendrier de Mozilla pour l’année 2011 a finalement été respecté. La fondation a terminé le développement de la neuvième version de son navigateur web. Celle-ci peut d’ores et déjà être téléchargée sur les serveurs de Mozilla (Windows, Mac OS X, Linux) ou depuis notre page de téléchargement Mozilla Firefox. Elle ne durera qu’un temps, puisque Firefox 10 est attendu pour la fin du mois de janvier.

En début d’année, Mozilla a profondément réorganisé son rythme de publication des nouvelles mises à jour de Firefox, qu’il s’agisse des étapes préliminaires, betas ou finales. C’est ainsi que les versions 4, 5, 6, 7, 8 et 9 de Firefox sont sorties en 2011. En effet, les sorties sont désormais espacées de six semaines afin de répondre à deux grands objectifs.

Le premier est d’ordre marketing et destiné à rattraper la numérotation des navigateurs rivaux, en particulier celle de Chrome (qui est en est à la version 16). Pour certains utilisateurs, un logiciel ayant une numérotation inférieure à celle d’un autre produit laisse en effet penser qu’il est moins évolué. Le second vise à montrer le dynamisme de l’éditeur en évitant désormais les longues périodes sans nouvelle publication.

L’accélération décidée par Mozilla ne signifie pas pour autant que que chaque nouvelle version apporte des modifications dérisoires par rapport à la précédente. Toutefois, le volume des nouveautés et des changements est moindre. Les mises à jour sont moins conséquentes et étalées dans le temps, permettant de modifier le logiciel par petites touches.

Firefox 9 se concentre donc essentiellement sur les performances du moteur JavaScript, baptisé SpiderMonkey. Ces dernières années, la fondation Mozilla a en effet été beaucoup critiqué sur la lenteur de Firefox par rapport à Chrome, au point que ce dernier s’impose aujourd’hui comme un acteur majeur de ce marché. Selon les tests internes, celui-ci offre une accélération d’exécution jusqu’à 30 %.

D’autres évolutions sont intégrées à Firefox 9. Citons une interface graphique revue et corrigée pour la dernière version Mac OS X, Lion, le support des mouvements tactiles a progressé e via le trackpad de la machine ou encore une intégration plus poussée des technologies web comme le HTML5, MathML et le CSS3. Des avancées toujours bienvenues.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés