Certains pays d'Europe, d'Asie et d'Afrique n'ont plus accès aux services de messages de BlackBerry depuis plusieurs heures. Une panne dans un datacenter anglais serait à l'origine du problème qui nous rappelle à quel point il est fragile de dépendre d'une seule société.

Une panne dans un datacenter anglais de RIM empêche les utilisateurs de ses téléphones, les BlackBerry, de recevoir leurs messages et autres notifications dans plusieurs pays d’Europe, d’Asie et d’Afrique. Plusieurs opérateurs anglais ont bien confirmé que la panne se situait chez RIM, en réponse à de nombreux clients mécontents.

Ce n’est pas la première fois que RIM fait subir ce genre de désagrément à ses clients. En 2009, le blackout avait même été total, avant qu’un autre problème ne touche que les Etats-Unis, quelques mois plus tard. Néanmoins, ces pannes ne concernent que les PME et les particuliers. Les grands comptes ou les gouvernements peuvent privatiser leurs serveurs et, ainsi, être indépendants de l’infrastructure de RIM.

Cet incident nous rappelle à quel point un système centralisé peut poser problème. Faire transiter toutes ses communications, personnelles ou professionnelles, par une seul société rend les utilisateurs très dépendants. Cela les rend même vulnérables à des violations de la vie privée ou de la liberté d’expression, RIM s’étant déclaré prêt à couper ses services en cas d’émeute ou à donner accès aux données à certains pays insistants.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés