Mis en place grâce à l'alliance de nombreux services P2P regroupés au sein d'une plateforme commune, Pioneer One pourrait bientôt devenir la première série TV diffusée en exclusivité par BitTorrent. Une révolution, ou une anecdote ?

Les séries TV sont-elles condamnées à n’être diffusées que par les chaînes de télévision ? Pour toute une génération d’internautes, la télévision sert moins à regarder des séries qu’à en entendre parler avant qu’elles soient enregistrées puis distribuées sur les réseaux P2P. La plupart des producteurs de cinéma et de télévision ont considéré les sites de liens P2P qui reçoivent des millions de visites chaque semaine comme des adversaires, alors qu’il s’agit potentiellement de nouveaux médias à très forte audience sur lesquels faire connaître et diffuser leurs œuvres.

Mininova l’avait compris très tôt, en s’alliant dès 2007 avec un producteur de séries TV dont le projet n’a cependant jamais abouti. Le site de liens BitTorrent avait ensuite diffusé une comédie australienne, financée par la publicité, mais l’emploi d’un format vidéo propriétaire avait largement diminué les chances de succès de l’opération. Jusqu’à présent, l’alliance économique entre le P2P et la production de séries TV est donc restée théorique. On voit cependant régulièrement revenir l’idée.

Josh Bernhard et Bracey Smith ont ainsi lancé leur nouveau projet, Pioneer One, une série TV diffusée en exclusivité sur BitTorrent. Les deux complices ne sont pas novices en la matière puisqu’ils avaient déjà collaboré l’an dernier à la réalisation d’un long métrage indépendant d’abord diffusé sur BitTorrent, The Lionshare, qui avait reçu un très bon accueil de la part du public et des festivals de cinéma indépendant. Le succès a été tel qu’ils ont décidé de renouveler l’expérience, en faisant une nouvelle fois confiance à la force médiatique du P2P, et à la plateforme VODO.

VODO est une plateforme dédiée ainsi aux œuvres audiovisuelles diffusées par P2P, soutenue notamment par le Conseil des Arts britannique et Channel 4. Sorte de Hulu alternatif, il compte comme partenaires de nombreux sites et services de liens P2P comme Mininova, IsoHunt, The Pirate Bay, LimeWire, Miro, Vuze, ou encore BitLet.

Les partenaires s’engagent à promouvoir une œuvre au moins une fois par mois pendant 24 heures en page d’accueil, l’audience est alors mise en commun, et les recettes publicitaires sont partagées entre le producteur et les diffuseurs. Pour le plus grand bonheur des internautes qui reçoivent les œuvres gratuitement, et légalement.

Avec Pioneer One, Josh Bernhard et Bracey Smith espèrent donc rentabiliser la série en misant sur l’attrait qu’elle pourra avoir pour les annonceurs. Ils souhaitent cependant rassembler d’abord suffisamment de dons pour commencer la réalisation du pilote, et ont déjà reçu près de 4.500 dollars sur un budget souhaité de 6.000 dollars. Une formalité. La première saison sera composée de sept épisodes.

Série de science-fiction, Pioneer One commencera avec le retour sur terre d’un objet venu de l’Espace. Une agence gouvernementale américaine arrive sur les lieux et découvre alors qu’il s’agit d’une capsule spatiale russe héritée de la guerre froide, que l’on croyait disparue depuis des dizaines d’années…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés