Les plus machiavéliques de nos lecteurs y verront un calcul destiné à faire la promotion de l’album (ce qui marcherait, la preuve). Jay-Z devait sortir son onzième album, Bluprint 3, le 11 septembre 2009. Exactement huit ans après la sortie du premier Bluprint. Mais l’artiste a décidé de précipiter sa sortie après qu’une version piratée a commencé à circuler sur BitTorrent ces derniers jours, malgré toutes les précautions prises.

Selon TorrentFreak, l’album aurait été téléchargé déjà plus de 400.000 fois sur le réseau le plus populaire du moment, et sur les autres réseaux P2P, serveurs de newsgroups ou sites de téléchargement. Pendant ce temps, l’album n’était toujours pas disponible en téléchargement payant, ou en CD physique. Un manque à gagner certain, toutefois difficilement quantifiable.

Pour mettre un terme à l’hémorragie, Jay-Z a donc décidé d’avancer la vente de son album. Il est déjà proposé sur le site de MTV, et en téléchargement sur la plateforme Rhapsody de Real Networks. Demain, le 8 septembre, soit trois jours avant la date initialement programmée, Blueprint 3 sera disponible dans les bacs et sur tous les sites de téléchargement marchands.

Si c’est un échec commercial, Jay-Z aura l’excuse du piratage pour l’expliquer. Mais si c’est un succès, pourra-t-on en conclure que le piratage l’a au contraire aidé à faire connaître l’album et à multiplier ses ventes ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés