Lancé en 2007 aux Etats-Unis par News Corp et NBC Universal, l’excellent Hulu pourrait enfin se déployer en Europe. Le site qui permet aux internautes américains regarder gratuitement en streaming de nombreuses séries TV et des films de cinéma, se réorganise pour acquérir les droits nécessaires à son fonctionnement à l’étranger.

Johannes Larcher, qui a notamment dirigé par le passé les opérations de la société de publicité contextuelle Overture dans 12 pays d’Europe et d’Asie, a ainsi rejoint l’équipe de Hulu pour prendre en charge le développement international du site. Il opèrera toutefois depuis Los Angeles, signe que Hulu n’est pas encore proche d’un déploiement à grande échelle sur le vieux continent.

Pour le moment, seule la Grande-Bretagne semble dans le radar de la joint-venture dont les contenus sont diffusés sur les portails amériains de AOL, Comcast, MSN, MySpace, Yahoo et d’autres, dont Dailymotion. Des discussions ont été engagés entre Hulu et des producteurs et diffuseurs britanniques, dans le but de créer un portail anglais qui réunira à la fois des contenus américains et des productions locales. La France ne devrait pas voir Hulu arriver avant un long moment, et préfère en attendant mettre en place une riposte graduée.

Les chaînes de télévision comme TF1, Canal+ ou M6 bénéficient dans leurs contrats avec les producteurs de clauses d’exclusivité régionale, qui interdisent à Hulu de proposer les séries TV américaines aux internautes français. C’est pour cette raison qu’actuellement le site est bloqué pour tous ceux qui tentent d’y accéder depuis un autre pays que les Etats-Unis.

Pour que Hulu débarque en France, il faudrait que les chaînes de télévision acceptent d’assouplir ces clauses d’exclusivité, en échange d’une participation aux bénéfices réalisés par la joint-venture. Mais les chaînes françaises semblent actuellement plus intéressées par la VOD payante sur leurs propres portails (TF1 Video, Canal+ à la demande ou M6 Video) que par un portail gratuit mutualisé financé par la publicité.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés