Même si les sites comme Youporn, Yuvutu ou Megarotic ont largement contribué à dériver les vidéos pornographiques vers des sites spécialisés pour adultes, YouTube reste encore utilisé pour partager des vidéos dont les contenus, sans être véritablement pornographiques, sont « sexuellement explicites ». Mais le leader de la vidéo en ligne a décidé de faire le ménage.

Mardi, YouTube a annoncé qu’il avait l’intention de restreindre l’accès aux vidéos au contenu sexuel explicite. La filiale de Google interdit déjà la pornographie dans ses conditions générales, et supprime les vidéos qui leur sont signalées par les internautes, mais des vidéos érotiques ou au langage trop explicite pourront être réservées aux plus de 18 ans. Surtout, elles ne figureront plus dans les classements des vidéos les plus regardées ou les plus appréciées. Si la mesure a le mérite de protéger les âmes sensibles, en particulier des mineurs, elle aura aussi pour effet de faire passer les utilisateurs de YouTube pour plus prudes qu’ils ne sont.

Par ailleurs, YouTube va être plus regardant sur les titres utilisés pour les vidéos. Il ne sera plus question de mettre notamment le terme « sexy » à toutes les sauces pour attirer les internautes, au risque d’y perdre son compte.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés