Nissan a profité de la finale de la Ligue des Champions pour présenter Pitch-R, un petit robot tout mignon qui peut dessiner des lignes de terrain de foot.

Sous ses allures de robot mignon, le Pitch-R cache une technologie qui pourrait plaire à celles et ceux qui aiment s’organiser un petit match de foot n’importe où, avec des lignes de terrain imaginaires (donc la possibilité de tricher) et des poteaux de but improvisés avec un système D. «  Avec des pulls en guise de poteaux et de la craie pour dessiner des lignes », confie Roel De Vries, vice-président du marketing et de la stratégie marque chez Nissan. Pour répondre à ce besoin, le constructeur automobile a donc imaginé un petit robot autonome capable de dessiner en moins de 20 minutes un terrain de football pour des matches à 10, 14 ou 22 joueurs. 

Pitch-R le petit robot autonome

Dévoilé à l’occasion de la finale de la dernière Ligue des Champions, prestigieuse compétition remportée par le Real Madrid de Zidane face à Liverpool à Kiev, Pitch-R embarque des technologies inspirées des voitures Nissan. À commencer par ProPILOT, l’option de conduite semi-autonome à l’œuvre dans la nouvelle Leaf et le crossover Qashqai. Niveau hardware, il est équipé d’une batterie rechargeable, de quatre caméras, d’un dispositif de localisation GPS et d’un système d’alerte anticollision pour qu’il puisse analyser l’environnement et contourner les obstacles. Pour couronner le tout, Pitch-R est green : « Il est capable de dessiner des lignes sur de l’herbe, du bitume ou des graviers avec de la peinture soluble. » 

Pour l’heure, Pitch-R est un prototype s’inscrivant dans la stratégie Nissan Intelligent Mobility, qui dessine la mobilité de demain — sa mise en avant du ProPILOT en témoigne. Joint par téléphone, Nissan France n’a confirmé aucune commercialisation pour le moment malgré une cible toute trouvée. « Cette innovation, qui s’appuie sur les meilleures technologies Nissan, a pour objectif de favoriser le football amateur, et d’enthousiasmer et de susciter l’intérêt des jeunes fans », explique Jean-Pierre Diernaz. Et peut-être qu’un jour verra-t-on des Pitch-R dessiner le terrain d’une finale de Ligue des Champions.

Partager sur les réseaux sociaux