Il n'y aura bientôt plus d'antivirus McAfee. A l'occasion du CES de Las Vegas, le directeur exécutif d'Intel Brian Krzanich a annoncé que la célèbre marque de logiciels de sécurité allait progressivement disparaître, pour être remplacée par une bannière "Intel Security". La transition commencera dès à présent, et sera complète d'ici un an.

Le fondeur de microprocesseurs avait racheté McAfee en 2010 pour 7,7 milliards de dollars. Jusqu'à présent, seul un texte discret sous le logo de McAfee rappelait qu'il s'agit d'une "société Intel". A l'avenir, le bouclier rouge restera l'emblème d'Intel Security, mais le nom de son créateur va disparaître.

La décision était peut-être anticipée dès l'achat de McAfee par Intel, mais elle a probablement été aidée par les aventures rocambolesques de John McAfee, arrêté fin 2012 au Guatemala alors qu'il tentait de fuir la police du Belize, qui souhaitait l'interroger pour une affaire de meurtre. L'homme d'affaires, au caractère excentrique unique dans l'industrie logicielle, avait médiatisé sa propre fuite sur son blog.

Plus grave peut-être aux yeux d'Intel, John McAfee participait lui-même au dénigrement de l'antivirus McAfee, dont il avait quitté la société éditrice dès 1994. Il décrivait le logiciel comme "un programme de scan de virus à peine passable qui se met à jour aux moments les pires possibles, qui tend à rendre l'ordinateur complètement inutilisable lorsqu'il démarre une mise à jour, qui ne demande pas à pouvoir démarrer, et que vous ne pouvez pas annuler ou mettre en pause".

Outre le rebranding, Brian Krzanich a annoncé qu'une version gratuite d'Intel Security serait proposée dans les prochains mois sur iOS et Android.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.