AllMusicBox change de nom (MusicMe) et lance aujourd’hui le premier service français d’abonnement donnant un accès illimité à un catalogue musical. Baptisé MusicMe illimité, le service est commercialisé pour 9,95 € par mois. Mais quel service ?

On attendait la Fnac, Virgin et Yahoo, et c’est finalement AllMusicBox qui sort en France le premier kiosque illimité, à un prix semble-t-il calqué sur les offres américaines : 9,95 euros par mois. Mais à ce prix, l’internaute n’a accès qu’en streaming à un tout petit catalogue de morceaux : le catalogue actuel dispose de 4371 titres issus d’une base de 216 artistes, très loin des quelques 2.000.000 de titres référencés sur le moteur de recherche AllMusicBox. Contrairement aux modèles américains Napster, Rhapsody ou Yahoo Unlimited, et bien que basé lui-aussi sur Windows Media 10, MusicMe ne permet pas de télécharger les morceaux en local ou d’exporter les morceaux téléchargés sur un baladeur WMA. A l’installation, MusicMe prévient que « vous pouvez activer MusicMe illimité sur 3 ordinateurs différents« , et c’est tout ce qui sera autorisé. Evidemment, il n’est surtout pas question de permettre de graver les titres écoutés.

Il faut donc miser sur la valeur ajoutée du service par rapport au P2P pour débourser les quelques 10 euros demandés tous les mois. Sur ce point, MusicMe innove avec une interface Ajax personnalisable et la possibilité de constituer des playlists d’un simple glisser-déposer. Mais n’espérez pas trouver la moindre indication discographique ou bibliographique sur un artiste. Ainsi à l’utilisation, MusicMe illimité donne la satisfaction de pouvoir écouter intégralement un titre en un clic, mais s’ajoute surtout la très désagréable impression de n’être que sur une vaste publicité interactive pour le téléchargement sur VirginMega ou FnacMusic. Une publicité que le consommateur doit tout de meme payer 9,95 euros par mois.

Il faudra mieux pour déraciner le P2P. Beaucoup mieux.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.