Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

10 films à voir pour 4 € pendant la Fête du cinéma

Chaque année, l’événement permet de profiter de films à un tarif unique. La Fête du cinéma fait donc son grand retour jusqu’à mercredi 6 juillet inclus. Voici 10 films actuellement à l’affiche qui méritent bien un petit déplacement dans les salles obscures.

4 € : c’est la somme que vous dépenserez si vous vous rendez au cinéma, jusqu’à mercredi soir. Pour bien débuter l’été loin de la canicule étouffante, vous pouvez ainsi profiter de la Fête du cinéma pour découvrir les derniers films à l’affiche, sans trop casser votre tirelire. Il faut tout de même ajouter un supplément pour les séances spéciales, en 3D, en 4DX ou en IMAX par exemple.

En famille, entre amis ou en solo, il y en a pour tous les goûts en ce moment : des films d’animation, des thrillers coréens, des documentaires politiques… Voici notre sélection des 10 longs-métrages à rattraper sur grand écran (sans oublier votre masque, évidemment).

Pour voyager vers l’infini et l’au-delà : Buzz L’éclair

On vous le disait lors de sa sortie : le dernier film des studios Pixar est un petit doudou, qui comblera probablement vos cœurs nostalgiques. Buzz l’éclair revient évidemment sur le légendaire Ranger de l’espace, alors qu’il vient de s’écraser sur une planète hostile, avec son équipage. Accompagné de jeunes recrues talentueuses et de son adorable chat robot, Sox, Buzz devra d’abord affronter le terrible Zurg… Malgré des personnages stéréotypés, ce long-métrage d’animation fera rêver les enfants (et probablement leurs parents) avec de très belles images et une aventure amusante.

https://www.youtube.com/watch?v=q41VoF95fmI

Pour découvrir l’un des films primés à Cannes : Decision to Leave

Six ans après le sulfureux Mademoiselle, le cinéaste sud-coréen Park Chan-wook propose un thriller romantique avec Decision to LeaveLauréat du prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes, ce long-métrage se concentre sur l’enquête du détective Hae-Joon autour de la mort suspecte d’un homme, au sommet d’une montagne. Tandis qu’il soupçonne Sore, la femme du défunt, il commence également à développer des sentiments amoureux pour cette femme intrigante. Une réussite, dans laquelle le casting est aussi excellent que la mise en scène éblouissante de Park Chan-wook.

https://www.youtube.com/watch?v=-27490s5Dn0

Pour rencontrer le King : Elvis

Le réalisateur des barrés Romeo + Juliet, Moulin Rouge ! ou Gatsby le magnifique revient avec un biopic musical survolté : ElvisLe film explore évidemment la vie et l’œuvre gigantesque du King of Rock and Roll. Le film s’attarde particulièrement sur les liens entre Elvis Presley et son manager, le colonel Tom Parker. Incarnée par le génial Austin Butler (Once Upon a Time in Hollywood), la star reprend vie sous nos yeux, dans un ballet tourbillonnant, sur fond de bouleversements culturels américains.

https://www.youtube.com/watch?v=DaVPGBtxwKw

Pour remonter le temps : Incroyable mais vrai

Une mouche géante, un blouson en daim, un pneu tueur… Les scénarios de Quentin Dupieux sont toujours plus improbables les uns que les autres. Son dernier film actuellement en salles, Incroyable mais vrai, ne fait pas exception à la règle. Dans cette comédie fantastique dingo, Alain Chabat et Léa Drucker viennent d’acheter un vieux pavillon. Mais en suivant un conduit situé sous la cave, ils pourraient bien remonter le temps et retrouver leur jeunesse d’antan… Le réalisateur français, également connu dans la musique sous le nom de Mr Oizo, signe un nouveau film complètement illuminé, un peu en dessous de ses précédentes productions.

https://www.youtube.com/watch?v=8tgK7sbgw5Y

Pour vivre aux côtés des dinos : Jurassic World : Le monde d’après

Le troisième opus de la saga, toujours en salles, se situe quatre ans après la destruction de Isla Nublar. Les dinosaures sont désormais nos simples voisins de pallier et vaquent tranquillement à leurs occupations sur la planète Terre. Un fragile équilibre, que Chris Pratt va tenter de contrôler, avec l’aide d’un scientifique bien connu des fans de la saga. Avec ce dernier volet, la trilogie Jurrassic World prend (normalement et heureusement) fin, dans une conclusion évidemment pleine de dinosaures et de scènes d’actions.

https://www.youtube.com/watch?v=hUb4ZEhzIws

Pour frissonner d’horreur : Men

Si vous avez aimé ses précédents films de science-fiction Annihilation ou Ex-Machina, vous devriez être fascinés par Men, la nouvelle création d’Alex Garland. Après avoir vécu un drame personnel, Harper (interprétée par la formidable Jessie Buckley, vue dans The Lost Daughter) décide de s’installer dans la campagne anglaise. Alors qu’elle espère se reconstruire dans cet isolement au milieu de la nature, une présence étrange dans les bois semble la traquer. Commence alors un véritable cauchemar, alimenté par ses peurs les plus sombres. Men est un film horrifique très étrange, qui ne plaira clairement pas à tout le monde, mais pourrait convenir aux amateurs de sensations fortes.

https://www.youtube.com/watch?v=HkD3Xpr3yPc

Pour verser une larme : La chance sourit à Madame Nikuko

Trois ans après le fascinant Les Enfants de la mer, le cinéaste japonais Ayumu Watanabe s’attaque cette fois à la complexité d’une relation mère-fille. Nikuko est une mère célibataire extravagante, bienveillante et joyeuse. Elle dénote ainsi dans la culture patriarcale japonaise, au grand dam de sa fille, Kikurin. Tandis qu’elles s’installent toutes les deux dans un petit village de pêcheurs, un secret du passé va les obliger à reconsidérer leur relation conflictuelle. La chance sourit à Madame Nikuko est un film d’animation familial et touchant sur le passage à l’âge adulte, à voir avec des ados.

https://www.youtube.com/watch?v=i8RJGW8KIVM

Pour mêler amour et politique : Boum boum

À l’automne 2018, la réalisatrice Laurie Lassalle rencontre Pierrot. Quelques semaines plus tard, le mouvement des Gilets jaunes éclate, et les deux amoureux participent, semaine après semaine, à ces grandes manifestations. Boum boum est un documentaire étonnant qui offre un autre point de vue, romantique et politique, sur un événement ultra médiatisé. Une façon de revenir sur ce mouvement citoyen, loin des polémiques habituelles.

https://www.youtube.com/watch?v=-83-mcXzQwM

Pour se parer de jaune : Les Minions 2 : Il était une fois Gru

Ces adorables petits êtres jaunes et bleus sont de retour pour nous compter l’histoire de Gru, le machiavélique personnage de Moi, moche et méchantEn plein milieu des années 1970, le jeune Gru se met en tête d’intégrer un célèbre groupe de super méchants, connu sous le nom de Vicious 6. Entre jeans à pattes d’éph et culture hippie, les Minions vont l’assister dans cette première mission un peu dingue. Attention, Les Minions 2 : Il était une fois Gru ne sort en salles que le mercredi 6 juillet, soit le dernier jour pour profiter de la Fête du cinéma !

https://www.youtube.com/watch?v=Cm6wpegvRpA

Pour donner vie à l’homme idéal : I’m Your Man

Alma est une brillante scientifique en pleine expérimentation pour un projet un peu spécial : pendant trois semaines, elle va devoir vivre avec Tom (Dan Stevens, qui joue David dans la série Legion). Ce robot à l’apparence humaine parfaite, a été spécialement programmé pour correspondre à sa définition de l’homme idéal. Maria Schrader, réalisatrice allemande également aux commandes de la série Unorthodox sur Netflix, imagine un récit de science-fiction drôle et émouvant sur l’amour et les algorithmes. Pour une version dramatique de cette histoire de robots, nous vous conseillons également After Yang, qui sort au cinéma mercredi 6 juillet. Le film met en scène Colin Farrell en quête de Yang, son androïde domestique récemment tombé en panne.

https://www.youtube.com/watch?v=Xup4Ou5E8g4