SpiralFrog ne cesse d’engloutir des sommes considérables sans que la viabilité de son projet ne soit pourtant assurée. Le portail espère à nouveau lever des fonds pour continuer son activité l’année prochaine. Ses derniers résultats financiers sont pourtant loin d’être enthousiasment. La société enregistre des pertes de l’ordre de 3,4 millions de dollars pour des gains s’élevant laborieusement à 20.400 dollars. C’est ce profond déséquilibre qui lui vaut aujourd’hui d’avoir 2,3 millions de dollars dans la caisse mais un déficit dans son capital de 6,2 millions et pas moins de 10,8 millions de dettes.

Pour continuer cette aventure trépidante que constitue la musique gratuite financée par la publicité, le portail aurait besoin de 25 millions de dollars pour les 12 prochains mois. Sa stratégie ? « Louer les services de grosses sociétés marketing pour faire de la promotion non conventionnelle, sortir des communiqués presse ciblés, faire de la publicité sur les sites communautaires de jeunes, ou payer des bloggers pour nous attirer l’attention de leurs lecteurs. » En somme, faire de la pub pour que l’on regarde sa pub.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés