Nous rapportions en juin dernier que l’évêque de la Cathédrale de Manchester s’était fâché d’apprendre que le bâtiment sacré de l’Eglise anglicane avait été reproduit à l’identique dans le jeu vidéo Resistance : Fall of Man, édité par Sony pour sa Playstation 3. Les joueurs peuvent y shooter de l’alien et du soldat à volonté, éclaboussant les piliers virtuels d’un sang peu chrétien. Malaise, pour la cathédrale qui héberge un mémorial pour les victimes d’armes à feu.

Sony s’est depuis excusé d’avoir offensé l’Eglise, mais n’a jamais accepté de reconnaître le moindre tort. L’évêque, dont la fonction impose l’apaisement, en prend acte et pardonne. « Je pense que certaines leçons importantes ont été apprises. Donc nous pardonnons à Sony ce qu’ils ont fait, même s’ils pensent toujours qu’ils n’ont rien fait de mal« , a déclaré le révérand Nigel McCulloch à la BBC.

« Dans une industrie qui franchit de nouvelles frontières, il est important que des traditions tenues de longue date par la télévision et le cinéma soient maintenues. Ces traditions sont notamment la courtoisie, le respect de la dignité de votre sujet, et le fait d’admettre quand des erreurs ont été commises« .

« Sous beaucoup d’aspects Sony a failli à ces standards en manquant de respect aux gens de foi et aux victimes de fusillades à Manchester« , a-t-il finalement ajouté.

Pardonné, mais pas vraiment digéré. Pour se consoler, l’évêque note tout de même que depuis la sortie du jeu et la controverse, les visites de la Cathédrale ont sensiblement augmenter. Sans alien, pourtant.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés