Nous dévoilions il y a peu les images du vieux Prince of Persia remanié par Microsoft pour le remettre au goût du jour sans en perdre le gameplay originel. Un interview accordé par son producteur Manuel Figeac à ecrans.fr en explique les ficelles.

On y apprend notamment que si l’intention avait été de n’en remanier que les graphismes, les développeurs ont dû finalement se résoudre à modifier le gameplay. « Les morts à répétition, l’obligation de refaire vingt fois la même séquence, le réglage de certains passages au millimètre qui sanctionne le joueur à la moindre imprécision, ce n’est plus, de nos jours, la définition du fun ».

C’est quoi alors la définition du « fun » ? Ce n’est en tout cas pas de mourir toutes les 30 secondes, ce que Figeac considère comme une réminiscence qui a survécu aux jeux d’arcade où il fallait que le joueur épuise un maximum de crédits.

Au final, cette version devrait donc constituer un compromis entre l’esprit et la construction de la version de 1989, et les évolutions apportées par Sands of Time dont les développeurs se sont pas mal inspiré. Le principe de finir le jeu en 60 minutes avec une seule vie a donc été gardé, mais un mode libre pourra permettre au moins téméraires d’y jouer sans que leur visage ne s’en retrouve ruisselant de sueur. Pour ceux qui l’avaient raté, voici le trailer du jeu…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés