LocaFilm ne disposait pas encore de service de vidéo à la demande pour se projeter dans le monde du numérique. Il commence par la petite porte en rachetant CinéZime, un service de VOD entièrement consacré aux catalogues de producteurs indépendants. Le site avait ouvert ses portes en 2005, sans véritable succès populaire malgré le développement unique dans le secteur d’une offre proposée à 40 % sans DRM.

CinéZime revendique 10.000 clients pour un catalogue de 400 films. Pas assez pour se suffir à soi-même. Avec son acquisition, le géant de la location LocaFilm espère amorcer son virage vers la dématérialisation, et absorbe CinéZime en faisant disparaître la marque grenobloise. « La VOD est devenue un service incontournable dans notre stratégie de développement« , affirme LocaFilm dans un communiqué. Il était temps.

Les clients de LocaFilm pourront choisir, sur LocaFilm.com, entre la location physique de DVD et le téléchargement temporaire ou définitif de contenus.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés