Sony commence à prendre peur d’avoir mal positionné sa console PlayStation 3 sur le marché. La bête de course, dont on a pu récemment admirer l’avance technologique et toutes les promesses, risque d’avoir du mal à trouver son public à cause de son prix bien supérieur à celui de la concurrence, notamment de Nintendo. « La Wii est une console vraiment magnifique, mais elle vise un public différent », s’est rassuré ce week-end Howard Stringer, le PDG de Sony, dans une interview à la télévision. Mais « si nous échouons, c’est parce que nous aurons positionné la PS3 comme une Mercedes sur le marché du jeu vidéo. La PS3 recherche un public différent, et elle peut être ce qu’elle veut : un serveur, une console de jeux, et même un ordinateur », a t-il pris soin d’ajouter…

Mais c’est bien tout le problème de Sony. Alors que l’on sait que les consommateurs veulent des consoles de jeux-vidéo pour jouer (ce que fait parfaitement la Wii), le marché est-il mûr pour accepter d’autres utilisations de la console, notamment multimédia ? La réponse à cette question sera l’une des clés essentielles du succès ou de l’échec commercial de la PlayStation 3. D’autant que la Wii, sans avoir la puissance de la PS3, a elle aussi en réserve des fonctionnalités serveur à exploiter.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés