Voilà qui fera plaisir à Shigeru Miyamoto, le concepteur de Mario et Zelda qui témoignait hier d’un ras-le-bol de la violence dans les jeux-vidéo. Pakorn Tancharoen, un fonctionnaire du Département des Affaires Religieuses en Thaïlande, a eu l’idée de mettre au point avec l’aide d’enfants un jeu qui respecterait les cinq préceptes du bouddhisme : ne pas tuer, ne pas voler, ne pas comettre d’adultère, ne pas mentir et ne pas boire d’alcool.

Le jeu, qui peut être téléchargé gratuitement sur cette page (mais parlez-vous thailandais ?), met en scène trois jeunes ados partis en pèlerinage avec un moine bouddhiste. Le jeu autorise dans les faits les comportements interdits, mais le joueur perd alors des points dès qu’il tue ou maltraite un animal. Un exemple à suivre pour John Carmack ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés