Alors que tout le monde semblait d’accord pour réviser la chronologie des médias et aligner la fenêtre de la VOD sur celle de la vente des DVD, on apprend que le Blic débloque. « Le Bureau de liaison des industries cinématographiques (Blic) se refuse à toute modification à l’accord signé il y a un an si les FAI ne s’engagent pas concrêtement contre la piraterie. Sans avancée sur ce point, le Blic se dit favorable à une prorogation de l’accord actuel« , rapporte le Journal du Net. Il semblait pourtant acquis que la meilleure façon pour les FAI de pouvoir s’engager contre la piraterie était de leur permettre de lutter avec des armes commerciales efficaces, et donc de pouvoir proposer les films en VOD en même temps qu’ils sortent en DVD, ou des packs comportant aussi bien des films de catalogue que des nouveautés. Les professionnels du cinéma et les fournisseurs d’accès doivent se réunir jeudi au CNC pour tenter de dénouer la crise.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés