On pensait que les amateurs de musique classique seraient le dernier bastion de la résistance anti MP3. En réalité, alors que l’on aime à dire les fichiers numériques moins agréables à l’oreille que les vinyles ou disques compacts, le MP3 remporte un franc succès chez les amateurs de violoncelles et hautbois. Le magazine britannique Gramophone rapporte selon un sondage réalisé auprès d’acquéreurs de musique classique que les trois quarts d’entre eux utilisent des PC, radios numériques DAB, webradios, TV numérique et lecteurs MP3, et que « 57 % ont ‘rippé’ ou converti au format numérique, au moins une partie de leur collection de CD classiques« . Un cinquième dit télécharger légalement de la musique sur Internet, et le même nombre avoue préférer le lecteur MP3 pour écouter de la musique classique. De quoi renverser quelques idées reçues…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés