Qui a le plus besoin de l’autre ? « Warner est devenu soucieux du fait que Yahoo ne faisait pas assez fortement la promotion de ses vidéos« , rapporte aujourd’hui Digital Music News, pour expliquer que Warner Music a décidé de retirer à Yahoo le droit de diffuser des clips de son catalogue. Plus tôt dans le mois, Warner signait un accord avec YouTube, devenu la première destination des internautes pour regarder des vidéos.
La décision de Warner de supprimer les vidéos pour manque d’exposition met parfaitement en exergue la pression qu’exercent les majors du disque pour être mises en avant par rapport aux maisons de disques indépendantes. Elle souligne l’importance de faciliter par la loi l’accès aux catalogues, peut-être par le truchement d’un type de licence globale. C’est la seule clé possible à la diversité.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés