Quelques jours à peine après le lancement de Mega, l'outil lancé par Kim Dotcom commence déjà à faire sa place chez les pirates, avec les premiers moteurs de recherche et forums dédiés à l'indexation de liens.

On pouvait s'attendre à ce qu'ils arrivent vite. Ca n'aura pas effectivement pas traîné. Alors que le successeur de MegaUpload a été lancé vendredi soir, les premiers moteurs de recherche dédiés au service de stockage en ligne Mega font leur apparition. Le plus abouti d'entre eux, Mega-Search.me, créé par un Français d'abord sous un autre nom de domaine, fonctionne à l'instar de n'importe quel tracker BitTorrent. Puisque le contenu de Mega ne peut pas être indexé en tant que tel, les internautes sont invités à publier leurs liens, et la base de données est ainsi enrichie pour permettre aux autres de trouver les fichiers qui les intéressent.

Le moteur de recherche instantané permet ensuite de trier les résultats en fonction de différents critères, comme la popularité des liens, le nombre de votes reçus (en positif ou négatif), ou encore la date de publication. L'outil sera évidemment surveillé de près par les ayants droit, qui ne devraient pas le voir d'un bon oeil du tout. Mais plutôt que de proposer lui-même de retirer les contenus piratés à la demande, le site renvoie les intéressés vers la page de notification d'infractions de Mega.

Sans surprise, des boards warez à l'ancienne se montent également pour tenter de surfer sur le nouveau créneau ouvert par la mise en ligne de Mega, dont certaines sont déjà actives. Nul doute que les ayants droit misent beaucoup sur les conclusions de la mission Lescure pour disposer de nouvelles armes pour les frapper, soit en attaquant leurs moyens financiers (en particulier les contrats publicitaires), soit en obtenant des mesures de filtrage.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés