Affaiblie par le piratage du Playstation Network, qui l’a obligé à couper le service pendant de nombreuses semaines, Sony tente une opération de reconquête auprès des joueurs qui ne seraient pas encore équipés d’une console Playstation 3.

A l’occasion de la Gamescon 2011, le constructeur japonais a annoncé que la PS3 serait désormais vendue en Europe à un prix conseillé de 249 euros pour la PS3 de 160 Go, soit une baisse de 50 euros sur le précédent prix, qui sera désormais celui de la PS3 320 Go. A titre de comparaison, les consoles Xbox 360 250 Go se trouvent à environ 220 euros, et Nintendo Wii à 149 euros. La console de Sony reste donc la plus chère des nouvelles générations, mais réduit considérablement l’écart.

Le Japonais a également profité de la conférence pour annoncer encore une nouvelle mouture de sa PSP, la PSP E-1000, qui sera vendue à 99 euros au début de l’année 2012.

PSP E-1000

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés