Apparu il y a tout juste un an sur le marché des navigateurs web, Google Chrome a déjà séduit 3 % des internautes. Pourtant, loin de se contenter de ce résultat, l'entreprise américaine a déjà dressé ses prochains objectifs dans la guerre des navigateurs : 5 % de parts de marché dans un an, le double dans deux ans. Et encore, les objectifs internes seraient encore plus démesurés...

À l’occasion du premier anniversaire de Google Chrome et de la sortie de troisième mouture du logiciel, Linus Upson, le responsable de l’ingénierie du logiciel chez Google, en a profité pour dresser le prochain plan de bataille de Google dans la guerre des navigateurs. Si pour l’heure, les différentes études créditent la part de marché du navigateur web entre 2,5 et 2,8 %, la firme de Mountain View ambitionne de franchir un premier palier d’ici l’année prochaine.

« Si au deuxième anniversaire, nous ne sommes pas au moins à 5 % de parts de marché, je serais particulièrement déçu. Et si au troisième anniversaire, nous n’avons pas atteint les 10 %, je serais également très insatisfait » a ainsi déclaré Linus Upson à Reuters. Toutefois, les objectifs en interne seraient encore plus agressifs que le simple doublement annuel annoncé. Google Chrome est à l’heure actuelle le quatrième navigateur en terme de part de marché, derrière Internet Explorer (environ 60 % du marché), Firefox (25 %) et Safari (4 à 5 %).

Pour se donner les moyens de ses ambitions, Google explore plusieurs possibilités. En premier lieu, la firme a signé un accord de pré-installation du navigateur sur certaines gammes d’ordinateurs Sony. La société mènerait des négociations avec d’autres fabricants d’ordinateurs pour parvenir à un accord similaire. Par ailleurs, Google devrait publier une version du logiciel compatible avec Mac Os d’ici la fin de l’année.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés