Lancé mercredi, le monde virtuel Home de la Playstation 3 provoque la déception voire la colère des utilisateurs. Non seulement Sony n'a pas prévu des serveurs capables de tenir la charge lors du lancement, mais il est en plus sévèrement critiqué pour ses tarifs prohibitifs. Copie à revoir ?

C’était inévitable dans de telles conditions. En ayant choisi de lancer au même moment partout dans le monde son univers virtuel Home attendu depuis plus d’un an par les joueurs, Sony courait le risque de voir ses serveurs crouler sous le poids des connexions. Ca n’a pas manqué.

Ouvert dans la nuit de mercredi, le service est tout simplement inaccessible pour un grand nombre de joueurs, qui se voient repoussés par une « erreur C-931« . Malgré une période de bêta-test élargie, la firme japonaise n’a pas correctement dimensionné ses serveurs, et provoqué la grogne des joueurs sur ses forums. Or pour le moment, Sony ne communique absolument pas sur le problème, ce qui ne fait qu’attiser la colère de ses clients.

D’autant que par ailleurs, Home est très critiqué pour son modèle économique. « Je trouve vraiment dommage que 95 % des choses que l’on va être amené à acquérir soit payantes« , constate ainsi un habitué du forum officiel, qui adresse sa liste de critiques. Dans Home, il faut compter 99 centimes d’euros pour s’offrir un fauteuil pour son appartement virtuel, 5 euros pour s’offrir une maison de campagne, ou 75 centimes pour un vêtement. Mais le plus critiqué sont les clubs, qui permettent aux joueurs de créer un espace pour réunir leurs amis et organiser des parties multijoueurs. La création du club est en effet facturée 4,99 euros… par mois. Soit 60 euros par an.

« Pour moi et mes potes le Home est excellent par contre le coup du Club payant a vraiment beaucoup de mal a passer« , regrette un joueur.

« Les clubs ça doit être comme dans les bars, il faut consommer pour pouvoir rester« , ironise un autre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés