Alors qu’il y a un an à la même époque la maison de disques avait enregistré un bénéfice de 21 millions de dollars, cette année Sony BMG publie un déficit de 49 millions de dollars pour le trimestre fiscal achevé le 30 juin. Son chiffre d’affaires est passé de 875 millions de dollars à 820 millions, soit une baisse de 6,3 %.

Cette baisse ne devrait pas encourager Sony à racheter comme prévu la participation de Bertelsmann à la rentrée, d’autant que l’ensemble de la firme japonaise souffre d’une demande ralentie du marché en Amérique du Nord, en Europe et en Chine, sur l’ensemble de ses activités (exceptée la Playstation 3 qui se porte bien, merci pour elle). Sur la période, Sony a vu son bénéfice baisser de moitié, passant de 617 millions de dollars à 325 millions.

Sony Ericsson, plus mal en point que jamais, rapporte une chute de 97 % de son bénéfice.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés