Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

L'Europe imposera le chargeur universel vraiment universel en 2024

Les instances européennes s'accordent sur le chargeur universel vraiment universel, avec une connectique en USB-C. Celui-ci sera exigé sur de nombreux appareils électroniques à l'automne 2024.

Fumée blanche pour le chargeur universel, avec une connectique commune. Ce mardi 7 juin, les instances européennes ont annoncé qu'un accord a été conclu sur ce dossier. Et c'est bien évidemment l'USB-C qui a été retenu pour être le port de charge standard pour les smartphones, mais aussi pour une ribambelle d'autres appareils électroniques.

La nouvelle a été applaudie par Thierry Breton, dont le portefeuille recouvre le marché intérieur et le numérique. « Nous avons un accord sur le chargeur commun », s'est-il exclamé sur Twitter le même jour. Le commissaire européen a souligné que l'accord, qui a été adopté entre les États membres et le Parlement, a été bouclé en un temps record : moins de neuf mois.

https://twitter.com/ThierryBreton/status/1534116702782472194

Outre les smartphones, le chargeur universel concernera les produits suivants : les tablettes, les souris, les claviers, les appareils photo numériques, les enceintes nomades, les consoles de jeu portables, les casques, les écouteurs, les liseuses électroniques et les ordinateurs portables. C'est en somme toute l'électronique de petite et moyenne dimensions qui est concernée.

Harmoniser la connectique et le chargeur

On s'attendait à ce qu'un accord soit trouvé. Bruxelles a dévoilé son plan de bataille en 2021 pour aboutir à un chargeur vraiment universel. Le sujet, s'il a franchi une étape décisive début juin après plusieurs mois de négociation, traine en fait depuis des années. En 2020, le Parlement appelait à s'y mettre. Et c'était déjà un sujet au début de la décennie précédente.

En fait, le sujet du chargeur universel a évolué avec le temps. Sur cette notion se sont empilés plusieurs enjeux : l'harmonisation du port dans les smartphones, en leur conférant une connectique commune. À cela s'est ajouté le besoin d'étendre ce port à d'autres produits . Enfin, il a fallu homogénéiser l'alimentation elle-même, notamment la vitesse de charge.

Qui a dit qu'Apple boudait forcément le port USB-C ? Sur le Studio Display, il y a un port Thunderbolt/USB-C et trois ports USB-C. // Source : Louise Audry pour Numerama

Ce nouveau cadre s'appliquera à tous les appareils de ces gammes vendus dans l'Union européenne. Tous devront être équipés avec un port USB-C pour la recharge électrique filaire. Seule exception : les appareils à charge sans fil. Ceux-ci pourront être exonérés de cette règle s'ils sont 100 % sans fil. Peut-être est-ce dans cette direction que l'iPhone ira, pour éviter l'USB-C.

Reste la question clé de l'échéance : l'USB-C devra être présent sur tous les nouveaux équipements commercialisés dans l'UE à partir de l'automne 2024, au plus tard. Seule exception à ce calendrier : les ordinateurs portables. Ces derniers devront être adaptés aux exigences, mais dans les 40 mois suivant l'entrée en vigueur du texte.

De fait, cela laisse plus de deux ans à l'industrie de se préparer à ce virage, à compter de la date de l'accord annoncé le 7 juin. Dans les faits, de nombreux fabricants ont d'ores et déjà commencé à basculer sur l'USB-C. Ce délai laissera du temps à Apple pour se décider sur l'iPhone 14 (voire l'iPhone 15) : céder ou basculer dans l'ère de la charge et du transfert sans fil.