Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Que signifie cette « galerie des horreurs » dans l'épisode 4 de la série Obi-Wan Kenobi ?

La série Obi-Wan Kenobi montre ce qu'il est advenu de certains Jedi après l'ordre 66, avec la Grande purge.

Comment s’abonner à Disney+ pour voir les films Star Wars

Disney+ est disponible en France  :

La série Obi-Wan Kenobi, diffusée depuis le 27 mai 2022 sur Disney+, entre dans sa dernière ligne droite : l'épisode 4 est maintenant disponible, ce 8 juin 2022, sur la plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) et il n'en reste plus que deux pour achever la mini-série. Le dénouement est donc imminent pour l'aventure du chevalier Jedi devenu ermite.

L'épisode 4 d'Obi-Wan Kenobi s'inscrit dans le sillage des trois précédents : il fait référence à certains éléments de la saga, pas toujours simples à saisir sans une connaissance approfondie de l’œuvre. Certains clins d’œil sont évidents, d'autres ne parleront qu'aux fans. On l'a vu dans l'épisode 3 avec une référence à un autre Jedi célèbre pour qui a lu les comics et vu les séries d'animation.

Mais la série est aussi l'occasion de remplir certains « trous » scénaristiques de la saga. C'est ce qu'elle fait elle-même, d'ailleurs, en levant le voile sur un bout de la vie du Jedi entre les épisodes III et IV. Et c'est ce que certaines scènes provoquent aussi. Un passage en particulier répond en partie à une question que l'on peut se poser : qu'est-il advenu de certains Jedi ?

Pour en savoir davantage, nous vous invitons à passer la mise en garde ci-dessous. Si vous voulez vous préserver, nous vous conseillons de revenir plus tard, une fois que vous serez à jour.

Attention, à partir d'ici, on ne répond plus de rien. // Source : Disney

Le destin tragique de certains Jedi

La scène dont il est question se déroule à la moitié de l'épisode : Obi-Wan est à la recherche de Leia, dans la Forteresse de l'Inquisitorius, qui sert de base à l'Empire galactique sur la planète Nur. Le Jedi arrive dans une grande salle qui a des allures de musée des horreurs. De chaque côté, on découvre une sorte de galerie, avec dans chaque alcôve un individu.

On comprend alors qu'il s'agit de Jedi. Les dépouilles ont été figées dans une espèce d'ambre et laissées à la vue de quiconque passe dans ce couloir -- pour le bon plaisir de Dark Vador ou pour abattre toute résistance d'autres Jedi capturés, afin de les obliger à se soumettre sous peine de connaître un sort terrible ?

La galerie des horreurs. // Source : Lucasfilm

Quand l'Empereur Palpatine a révélé sa vraie nature de seigneur Sith, il a non seulement converti au Côté Obscur le plus prometteur des Jedi, Anakin Skywalker, en faisant de lui son bras droit -- Dark Vador. Dans le même temps, il a édicté l'ordre 66, un code secret qui a obligé la quasi-totalité des soldats clones à pourchasser et tuer les Jedi.

L'ordre 66 est montré dans La Revanche des Sith, sorti au cinéma en 2005. Il s'agit de l'élément déclencheur de la Grande purge Jedi, qui s'est étalé sur des années. La série Obi-Wan Kenobi le suggère d'ailleurs avec un malheureux Jedi qui finit par se faire rattraper par les membres de l'Inquisition -- d'anciens Jedi qui ont fini par céder au Côté Obscur, comme Dark Vador.

Tous les Jedi n'étaient donc pas tués à l'endroit où ils étaient trouvés dans la galaxie. Certains étaient capturés et amenés dans la Forteresse de l'Inquisitorius, qui sert de base aux membres de l'Inquisition, comme Reva. Les survivants de l'Ordre 66 étaient alors torturés pour les forcer à basculer du Côté Obscur. Scénario qu'a vécu de toute évidence Reva, d'ailleurs.

Source : Lucasfilm

Nur et ce bastion sont notamment évoqués dans le jeu vidéo Jedi: Fallen Order -- le héros, Cal Kestis, doit y mener une mission. C'est d'ailleurs là que se joue la phase finale du jeu, avec Cere Junda, Trilla Suduri (la Deuxième Sœur) et... Dark Vador. La série va cette fois plus loin, en montrant plus clairement ce qui arrive à celles et ceux qui ne se soumettent pas.

On ne sait pas si Obi-Wan Kenobi en a reconnu -- il reste muet et manifestement frappé par la stupéfaction et l'horreur. Les internautes les plus érudits ont toutefois identifié deux d'entre eux : Tera Sinube et Pablo-Jill. On trouve aussi un jeune enfant (un padawan) avec encore son casque sur la tête. On sait avec La Revanche des Sith que Dark Vador et ses acolytes sont capables de les massacrer.

Source : Lucasfilm
Source : Lucasfilm

Source : Lucasfilm
Source : Lucasfilm
Source : Lucasfilm