Selon l’institut Gartner, les ventes d’ordinateurs dans le monde auraient progressé de 16 % sur un an au second trimestre 2008, malgré la crise économique qui frappe l’ensemble des pays du nord. La baisse du prix moyen d’achat des ordinateurs a été compensée par une augmentation importante des ventes d’ordinateurs portables. HP domine le marché avec 18,1 % des ventes, devant Dell (15,6 %) qui voit ses ventes de portables grimper de plus de 40 % sur un an.

Mais c’est surtout Apple qui tire son épingle du jeu. Tiré vers le haut par l’image de marque qu’il s’est construite depuis la sortie de l’iPod, la marque de Cupertino enregistre désormais une part de marché de 8,5 % aux Etats-Unis (+ 2,1 pt), grâce à une progression de plus de 38 % de l’ensemble de ses ventes outre-Atlantique. Une part de marché dont Apple n’osait plus rêver il y a encore quelques années.

Toutefois au niveau mondial, selon l’institut IDC, Apple a beaucoup plus de mal à s’imposer. Le Mac pèserait 3,3 % des parts de marché, en hausse de 0,4 points par rapport au deuxième trimestre 2007. Le top 5 mondial est dominé par HP (18,9 %), suivi par Dell (16,4 %), Acer (9,9 %), Lenovo (7,9 %) et Toshiba (4,4 %).

Selon Gartner, les ultra-portables type Eee PC représentent encore moins de 3 % des ventes d’ordinateur portable aux USA.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés