Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Abonnements Twitch, toxicité, sécurité : que va changer la fuite ?

La fuite qui a frappé Twitch de plein fouet n'a pas encore eu de conséquences directes. Mais les nombreuses informations divulguées vont avoir un impact important sur la plateforme, les spectateurs et les streameurs dans les mois et les années à venir.

Revenus des streameurs, code source de la plateforme, codes d’accès aux serveurs de l’entreprise ou encore détails sur un futur projet dans la distribution de jeux vidéo  : le 6 octobre 2021, 135 Go d'informations confidentielles de Twitch ont été publiés. Un leak massif et une quantité de documents impressionnante qui ont permis à de nombreux internautes de commencer à explorer les rouages de l'entreprise.

Si les mots de passe ne semblent pas avoir été compromis, les divers fichiers ont permis d'apprendre de nombreux secrets sur Twitch, qui était jusque là resté très opaque sur son fonctionnement. Nous nous sommes ainsi rendu compte que Twitch préparait le lancement d'un projet pour concurrencer la plateforme de vente de jeux vidéo Steam, que seulement trois femmes figuraient parmi les cent streameurs les mieux payés au monde, ou encore que l'émoticône « Golden Kappa » n'était en fait pas distribuée par hasard.

Pour l'instant, les conséquences pour Twitch et pour les vidéastes sont restées minimes. À part la divulgation de leurs gains, les streameurs n'ont pas encore été confrontés à des problèmes de sécurité, et dans la soirée du 6 octobre, le nombre de spectateurs était le même que celui observé habituellement selon le site TwitchTracker. Certains des vidéastes mentionnés dans la fuite de données sur les revenus ont d'ailleurs abordé le sujet dans de directs. Mais à l'avenir, cette divulgation pourrait avoir des effets significatives pour Twitch, le public et les streameurs.

Va-t-il y avoir des problèmes de sécurité ?

C'est la question la plus pressante pour tous les streameurs. Bien que les mots de passe n'aient pas fuité, le leak du code source pourrait affaiblir l'efficacité les outils mis en place par Twitch pour assurer la sécurité des vidéastes et de leur communauté.

Le code source est l'élément clé tout programme informatique, parce qu'il décrit quelles sont les instructions à suivre pour que le logiciel fonctionne. En ayant à disposition le code source de Twitch, il serait possible d'imiter la façade et certains rouages de Twitch -- mais sans pour autant copier l'infrastructure technique derrière, qui nécessite d'avoir la main sur des installations bien réelles, qui ne peuvent être dupliquées.

Mais surtout, l'exposition au grand jour des entrailles de Twitch pourrait faciliter la recherche de faiblesses dans le code, qui pourraient être utilisées pour déclencher des bugs ou accéder à des parties non autorisées du site. En somme, ces lignes de code dans la nature pourraient donner faire émerger des failles activement utilisées. « S'ils sont un minimum doués, des développeurs devraient réussir à trouver énormément de failles zero-day », prévient ainsi le journal spécialisé Plateformer News.

Les zero-day font partie des vulnérabilités les plus critiques pour les sites web, car ce sont des failles qui n'ont pas encore été documentées -- les équipes techniques ne connaissant pas leur existence, elles n'ont pas pu les boucher. Si des attaques sont lancées à partir de ces brèches, elles pourraient donc être très difficiles à arrêter, en tout cas avec retard, et les dommages être conséquents pour Twitch et ses utilisateurs.

La fuite a également rendu accessibles les informations sur le fonctionnement de la modération de Twitch. Des hackers pourraient donc s'en servir pour mieux comprendre comment fonctionnent les règles et trouver des stratégies pour les contourner. En d'autres termes, « cela donnerait à des personnes toutes les informations nécessaires pour outrepasser la modération de Twitch  », résume Plateformer News. « Toute personne avec un peu de connaissances en apprentissage automatique peut désormais connaître les paramètres que Twitch utilise pour détecter les comportements nocifs sur la plateforme  ».

Avec cette fuite, il est possible que deviennent caduques des règles et des barrières mises en place par Twitch, pour protéger les streameurs et les streameuses— l'interdiction de certains mots dans le tchat ou la lutte contre le spam par exemple. Comme le soulève la streameuse Nat'ali, « les bots vont peut-être revenir de plus belle ». Ces bots étant parfois utilisés lors de campagnes de harcèlement en ligne, la fuite risque de mettre à mal toutes des mesures que Twitch avait prises pour protéger les vidéastes.

https://twitter.com/_Nat_Ali/status/1445688176039759877

Le projet Vapour va-t-il être mené à terme ?

Twitch pourra-t-il mener à bien le projet Vapour ? Maintenant que le secret autour de celui-ci s'est envolé, Amazon, la maison-mère de Twitch, pourrait bien décider de le laisser tomber. L'existence de Vapour avait pour l'instant été gardée secrète. Destiné à concurrencer Steam, l'une des plateformes de vente de jeux vidéo les plus importantes, Vapour aurait été directement intégré à Twitch. L'outil aurait permis d’acheter et de lancer des jeux, et d'avoir directement accès à tous les outils de diffusion de Twitch. Une sorte de salon de chat en 3D, nommé VapeWorld aurait également été prévu. Une véritable aubaine pour les streameurs, pour qui Vapour aurait sans aucun doute présenté des avantages considérables.

Mais maintenant que Vapour n'est plus secret, que va-t-il advenir du projet ? Amazon pourrait-il décider de le laisser tomber ? À moins que le groupe ne décide au contraire d'avancer sa sortie. Pour l'instant, ni Twitch ni Amazon n'ont évoqué la question. Steam non plus n'a pas réagi — mais il est sûr que la plateforme de vente a dû regarder de très, très prêt tous les détails à propos de Vapour ayant fuité. Steam pourrait s'inspirer des idées développées par les équipes de Vapour pour les contrer, ou reprendre certaines fonctionnalités à son compte. Ce qui est sûr, ce que la révélation de l'existence de Vapour a porté un gros coup à Twitch.

Les spectateurs vont-ils continuer à donner autant ?

Parmi tous les documents rendus publics, ceux qui ont le plus attiré l'attention sont les sommes perçues par les streameurs. Beaucoup de vidéastes ne partageaient que peu d'informations sur l'argent reçu, et les montant en jeu ont beaucoup fait réagir. « La véritable blague ici reste que certaines personnes travaillent dur pour gagner de l'argent, qu'ils vont ensuite donner à des millionnaires », estime ainsi un internaute sous un tweet listant les streameurs les plus riches.

https://twitter.com/felixlulz/status/1445744459128266761

Sur Twitter, ils sont d'ores et déjà nombreux à expliquer qu'ils vont annuler leur abonnement à certains streameurs. La tendance a été repérée par le vidéaste RobbieHamburger. « Je vois déjà des gens se désabonner car ils ont vu combien les streameurs gagnaient ». Il n'est pas le seul : sur Twitter, on peut déjà trouver des déclarations de ce genre concernant les vidéastes les mieux payés. « J'annule mon abonnement à Ranboo, il gagne déjà assez d'argent », peut-on notamment lire à propos de RanbooLive, classé 16ème streameur le mieux payé au monde.

Impossible de dire pour l'heure s'ils seront nombreux à annuler leurs abonnements. Pas possible non plus de connaître le nombre exact de désabonnements : il faudra attendre la fin du mois pour disposer de premiers chiffres. Il se peut toutefois que la fuite profite à des petits streameurs, si les personnes qui se désabonnent des gros vidéastes décident de donner, à la place, à des personnalités moins connues. Si les annulations d'abonnement sont nombreuses et ne sont pas compensées par de nouveaux, cela aura un impact important sur Twitch, dont le modèle économique repose en grande partie sur les gains des streameurs.

La fuite va-t-elle permettre à de nouveaux concurrents de Twitch d'émerger ?

C'était l'une des motivations affichées du groupe de personnes derrière la fuite : la fin de la suprématie de Twitch sur le streaming. « Leur communauté est un cloaque toxique dégoûtant, alors, pour encourager la disruption et la compétition dans le milieu du streaming, nous avons détruit [Twitch] », peut-on lire sur leur publication. Le code de la plateforme ayant été rendu public, il est en effet possible que des développeurs s'en inspirent, pour créer des plateformes similaires. Des concurrents qui voudraient se lancer pourraient également tirer parti de la défiance envers Twitch que cette faille génère au sein des streameuses et streameurs.

Bien qu'aucun mot de passe n'ait -- pour l'heure -- fuité, cela reste une possibilité. Certains vidéastes ont déjà pris la parole pour exprimer leur déception vis-à-vis de la plateforme, particulièrement son manque de communication. Le streameur David Masana explique n'avoir été contacté par Twitch que des heures après la fuite. « Ils m'ont demandé de changer mon mot de passe. Des heures après, alors que mon compte aurait pu être en danger. Super  », a-t-il déclaré sur TwitterAlors que les streameurs et streameuses se plaignaient déjà, de plus en plus, de l'inaction de Twitch contre les raids de cyberharcèlement, cette fuite pourrait leur donner des raisons supplémentaires d'envisager de basculer chez des concurrents existants, comme DLive.