Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Solar Orbiter : la mission d'exploration du Soleil résumée en chiffres

Solar Orbiter a été lancée avec succès. La sonde de l'ESA et de la Nasa doit permettre d'étudier le Soleil en détail. Voici, en chiffres, les points clés de sa mission.

La sonde Solar Orbiter a quitté la Terre ce lundi 10 février 2020. Le décollage a eu lieu peu après 5 heures du matin. La mission menée par l'Agence spatiale européenne, avec une participation de la Nasa, doit permettre d'étudier en détails le Soleil.

Voici, en chiffres, ce qu'il faut retenir de la mission Solar Orbiter.

42 millions de kilomètres

C'est la distance qui devrait séparer la sonde Solar Orbiter du Soleil, lorsque l'appareil effectuera son passage le plus proche de l'étoile. Pour rappel, environ 150 millions de kilomètres (1 unité astronomique) séparent la Terre du Soleil.

C'est cependant moins que la sonde solaire Parker, qui a atteint le périhélie le 29 janvier dernier en s'approchant à environ 19 millions de kilomètres de l'étoile.

1 800 kilogrammes

C'est la masse du satellite. Dans ces 1 800 kilogrammes, 209 sont occupés par la charge utile, c'est-à-dire les instruments scientifiques qui doivent opérer au cours de la mission.

18 mètres

C'est la longueur totale de la sonde Solar Orbiter, lorsque ses panneaux solaires sont déployés. L'appareil possède 6 panneaux solaires au total.

Plus de 500° C

La sonde Solar Orbiter a été conçue pour résister à des températures de plus de 500° Celsius. L'appareil doit continuer à fonctionner malgré une chaleur importante, qui représente 13 fois la quantité de chaleur reçue par les satellites en orbite autour de la Terre.

2 ans

C'est le temps qu'il faudra pour que Solar Orbiter soit positionnée sur la bonne orbite, après son lancement.

168 jours

Une fois sur la bonne orbite, la sonde mettra 168 jours à faire un tour autour du Soleil. Elle réalisera un passage près de l'étoile tous les 6 mois. Sa distance au Soleil devrait varier, la faisant passer à l'intérieur de l'orbite de Mercure, ainsi qu'à proximité de l'orbite de la Terre.

10 instruments

La sonde emporte à son bord 10 instruments qui doivent permettre d'étudier la surface de l'étoile, ainsi que ses impressionnants vents solaires.

Entre 7 et 10 ans

C'est la durée prévue pour la mission. Solar Orbiter devrait ainsi fonctionner jusqu'en 2027, voire jusqu'en 2030. 9 survols de la planète Vénus sont également prévus lors de cette mission d'exploration du Soleil.