Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

La FIFA lance un service de streaming pour diffuser les matchs que personne ne regarde

Disponible gratuitement au lancement, FIFA+ est un service de streaming dédié aux amateurs de football. 40 000 matchs y seront diffusés tous les ans, mais la FIFA ne compte pas acheter de droits onéreux. 

Après Netflix, Amazon Prime Video et Disney+, voici un petit nouveau dans le monde de la SVOD : FIFA+Disponible mondialement avec du contenu traduit en français, FIFA+ a été présenté à la presse américaine, comme Variety, le 12 avril 2022 en tant que super-plateforme où se mélangent documentaires, extraits, anciens matchs et, surtout, plus de 40 000 matchs en direct chaque année. Un service prometteur, d’autant plus qu’il est gratuit et financé par la publicité (la FIFA pourrait lancer des formules payantes plus tard). Est-ce vraiment aussi bien qu'il n'y parait ? 

Le football mongol et népalais à l’honneur

Loin de nous l’envie de manquer de respect aux « petites divisions », mais la promesse de 40 000 matchs « issus de toutes les ligues » de FIFA+ nous semble quelque peu maladroite. Même si FIFA+ mentionne dans son communiqué qu’il prévoit de diffuser des matchs issus des cinq grandes ligues, nous nous demandons vraiment si tout cela est bien réaliste. Interrogée par Variety, Charlotte Burr, la responsable du projet, explique elle-même que FIFA+ ne compte pas détenir de droits premium, ce qui exclut donc la diffusion de la Premier League, de la Liga ou même de la Ligue 1, qui coûtent des millions (et dont les droits doivent être négociés pour chaque pays). 

Pour l’instant, le calendrier de FIFA+ ne liste que des matchs ayant lieu en Mongolie, au Népal, aux États-Unis (division 3) ou au Danemark. Il y a un public pour ça, mais FIFA+ est loin d’être le Netflix du football. DAZN, qui achète des droits premium, répond sans doute mieux à cette description. 

La page d’accueil de FIFA+. // Source : Capture Numerama

Pour tout de même se démarquer, FIFA+ mise sur des documentaires, dont un sur Ronaldinho déjà disponible. D’anciens matchs sont aussi proposés, mais pas les plus récents (de la Coupe du monde 2018, nous avons trouvé des buts, mais pas les matchs). En ce qui concerne la prochaine World Cup, au Qatar, elle ne sera pas diffusée sur FIFA+.