Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Parcoursup : les résultats d'admission sont en ligne plus tôt que prévu

C'est depuis ce mardi 19 mai à 16 heures que les élèves peuvent se connecter sur Parcoursup pour obtenir leurs affectations. Les applications pour smartphone seront officiellement « ouvertes » à 17 heures. Elles peuvent être téléchargées depuis le 18 mai au matin.

Contrairement à une grande partie des concours et processus administratifs, Parcoursup a maintenu son calendrier d'avant la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus. Voilà deux ans que le service est utilisé au niveau national, non sans couacs à ses débuts, pour gérer la répartition des élèves français dans des filières post-bac.

Au cours du début de l'année scolaire 2019-2020, les 950 000 élèves concernés ont été amenés à formuler leurs vœux, et avaient jusqu'au 2 avril pour les confirmer. À présent, les algorithmes de Parcoursup (toujours accusés, en janvier 2020, de manquer de transparence), en prenant en compte le nombre de places disponibles dans les établissements et le dossier des élèves, vont les répartir dans différentes filières, en essayant de satisfaire un maximum de futurs étudiants en fonction de leurs demandes.

Chaque jour, les élèves sont susceptibles de recevoir une notification de mise à jour, que ce soit sur la plateforme, par email, par SMS ou via l'application Parcoursup.

Pour obtenir plus d'informations, il existe une page officielle sous forme de foire aux questions plutôt complète pour tout comprendre au fonctionnement de la plateforme.

Où et quand consulter les résultats d'admissions

Pour obtenir les premiers résultats d'affectation dans des établissements, voici la marche à suivre :

Comment télécharger Parcoursup sur smartphone ?

Il est également possible de consulter son dossier Parcoursup sur smartphone : celle-ci est disponible depuis le 18 mai 2020 sur Android ou iOS. Elle est toutefois « fermée » jusqu'au 19 mai à 17 heures.

Et après le 19 mai ?

Le 19 mai n'est pas une date définitive : c'est la date à laquelle les premiers résultats d'admission sont donnés. Mais ensuite, chaque jour, les élèves pourront se reconnecter pour connaître l'évolution de leur dossier. Si, par exemple, vous avez obtenu votre troisième choix, il est possible qu'en fonction des réponses des autres candidats, votre dossier soit finalement accepté dans une filière qui vous plaisait plus. Il est donc important de faire preuve de patience, mais de faire tout de même attention aux délais.

« Chaque fois qu’un candidat renonce à une ou plusieurs propositions reçues, il libère des places qui seront ensuite proposées à d’autres candidats. Chaque jour, de nouveaux candidats auront donc de nouvelles propositions », résume le site officiel. Cette phase de mise à jour s'étend du 20 mai au 15 juillet. Les réponses devront impérativement être données, au plus tard, le 17 juillet.

Les délais pour choisir

Une fois leurs affectations reçues, les futurs étudiants et étudiantes ont quelques jours pour faire leur choix définitif. Ces dates limites, qui sont de toute manière indiquées sur chaque dossier individuel à côté de chaque formation, varient en fonction de la date à laquelle la proposition d'admission a été reçue :

Les réponses des établissements

Les établissements peuvent donner des résultats différents en fonction de leur catégorie et de votre classement.

Et si je n'ai aucune affectation ?

Que se passe-t-il si, après la date butoir du 17 juillet, vous n'avez eu aucune acceptation dans un établissement qui vous convient ? Le site de Parcoursup précise qu'à partir du 8 juillet, il est possible pour l'élève de saisir la Commission d'accès à l'enseignement supérieur, en fonction de son académie.

Entre le 16 juin et le 1er septembre, il est également possible de formuler de nouveaux voeux, pour obtenir, peut-être, une chance d'obtenir une affectation ailleurs.