Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

La mythique Renault R5 va bien revenir au format 100 % électrique en 2024

Renault a confirmé que la R5 va être ressuscitée en modèle 100 % électrique. L'objectif est de proposer un véhicule électrique très abordable en 2024.

En début d'année, Renault prenait ses bonnes résolutions en présentant sa nouvelle stratégie basée sur la mobilité 100 % électrique. Pour la matérialiser, elle ressuscitait son iconique R5 sous la forme d'un concept. À l'époque, on se demandait si le prototype allait voir le jour, ou s'il s'agissait simplement d'une vitrine pensée pour appuyer la communication. Comme rapporté dans un article publié le 7 septembre, Auto Express a obtenu la confirmation que cette R5 100 % électrique sera bel et bien commercialisée.

Il faudra néanmoins faire preuve de patience avant de découvrir cette nouvelle R5 au design attirant sur nos routes. Interrogé sur le sujet à l'occasion du salon IAA Mobility de Munich, Gilles Le Borgne, vice-président du département ingénierie, a indiqué que la voiture sera lancée en 2024. L'objectif sera alors de proposer un véhicule électrique très abordable. Pour Renault, c'est un vrai défi.

La R5 reviendra en modèle 100 % électrique

« Ce sera une voiture très abordable. Nous avons besoin d’être dans la fourchette des 20 000 - 25 000 €, tout en restant rentable. C’est le défi », précise Gilles Le Borgne.  Aujourd'hui, la Zoé -- best-seller électrique du constructeur français -- démarre à 32 500 € (hors bonus écologique). Cette volonté rappelle celle de Volkswagen avec la ID. Life, une compacte qui pourrait être proposée aux alentours des 20 000 € en 2025. 

« Si on ne peut pas faire une voiture électrique abordable, nous serons en danger », ajoute-t-il. Renault propose pourtant déjà la Twingo 100 % électrique, vendue à partir de 21 550 €. Toutefois, son autonomie ne dépasse pas les 200 kilomètres. Avec la Renault 5, la firme entend revoir ses ambitions à la hausse grâce à la plateforme CMF-BEV, laquelle sera articulée autour d'un seul moteur d'une puissance équivalente à 134 chevaux pour toute la catégorie compacte (afin de réduire les coûts). 

Si l’horizon 2024 paraît bien lointain, Renault a déjà esquissé une partie de la fiche technique de cette future R5. Elle offrira par exemple une autonomie de 400 kilomètres dans sa version dotée de la plus grosse batterie (52 kWh). C'est un chiffre intéressant, pour une petite voiture qui ne dépassera pas les 4 mètres de long (et destinée à un usage majoritairement urbain). Il y aura aussi une déclinaison moins endurante, se limitant à une capacité de 40 kWh. La Renault R5 devrait être compatible avec la charge rapide, jusqu’à 130 kW en option (à l’instar de la nouvelle Mégane E-Tech Electric). Gilles Le Borgne ne veut pas tout dire non plus, puisque les choses sont susceptibles d'évoluer d'ici 3 ans.