Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Le pass Navigo débarque sur l'iPhone en février

Les Franciliens et les Franciliennes empruntant les transports en commun et possédant un iPhone vont pouvoir acheter et utiliser des tickets de transport directement via leur smartphone, y compris le pass Navigo.

Ça bouge du côté du pass Navigo et de l'iPhone. Selon une information du Parisien en date du 1er janvier, l'achat et l'utilisation de titres de transport sur le smartphone d'Apple vont être enfin possibles en février. Ce changement couvrira la carte Navigo (forfaits hebdomadaire et mensuel), mais aussi les tickets à l'unité, le forfait antipollution 1 jour et les billets OrlyBus et RoissyBus pour les deux aéroports.

Ce faisant, l'iPhone va pouvoir revenir au niveau des smartphones Android, qui ont une longueur d'avance en la matière -- du moins, certains modèles. Le syndicat des transports d’Île-de-France, IDF Mobilités, n'a pas communiqué ces derniers temps sur cette échéance mentionnée par le quotidien de la capitale, mais a repris sur son compte Twitter l'article du Parisien l'évoquant.

Comme dans le cas d'Android, c'est à travers l'application mobile dédiée Vianavigo que l'achat et l'utilisation des titres de transport se dérouleront sur l'iPhone. Manifestement, les divergences d'appréciation entre Apple d'un côté et la région et d’Île-de-France Mobilités de l'autre appartiennent au passé, sans que l'on ne sache comment les choses se sont aplanies entre les deux parties.

Pourquoi l'iPhone a-t-il été longtemps hermétique au Navigo ?

Deux frictions étaient relevées à l'époque.

La première était de nature financière. C'est ce que déclarait la présidente de la région, Valérie Pécresse, lors d'une conférence de presse le 25 septembre 2019 et dont un résumé a été fait par la presse. En l'espèce, Apple applique une commission en cas de facturation pour compte de tiers, qui s'élève à 30 % pour un paiement ponctuel et 15 % pour un abonnement récurrent après un an.

La seconde concernait des aspects techniques. Wizway Solutions, la société qui fournit le service « Ticket sans contact » sur lequel s’appuie Vianavigo pour toute la partie achat, relevait en janvier 2019 que pour l’Europe, « Apple n’a pas encore ouvert l’accès à son service NFC pour le transport ». Dans une foire aux questions, l'entreprise se montrait confiante sur une issue favorable.

Apple « est le constructeur le plus investi sur la technologie NFC dans le monde », écrit le groupe dans sa FAQ, comme le montre toute la stratégie de la firme de Cupertino avec Apple Pay. Par ailleurs, Paris dispose du « troisième réseau de transport dans le monde », qui est très fréquenté par les habitants, mais aussi les touristes. La société notait ainsi une ouverture pour d'autres réseaux de transport dans le monde.

Sur Twitter, notamment en septembre et octobre, IDF Mobilités indiquait aux internautes lui posant la question que pour l'instant l'iPhone n'était pas ouvert à ces services via la technologie NFC (communication en champ proche), qui permet de valider un titre avec le smartphone. Cependant, il était indiqué que des négociations étaient en cours avec Apple, sans toutefois donner d'échéances.

« Cela impose des développements techniques allant jusqu’à l’adaptation de tous les équipements de validation », prévenait alors IDF Mobilités. De son côté, Wizway Solutions relevait dans sa FAQ la nécessité de trouver des « accords avec des industriels connectés à son système de sécurisation ». Mi-2019,lors d’un évènement, Apple confirmait « discuter avec Paris », mais sans rien dire de plus.

Compte tenu de l'issue manifestement positive dont fait état Le Parisien, les propriétaires d'un iPhone vont pouvoir dans les prochaines semaines récupérer Vianavigo depuis l'App Store et le configurer pour pouvoir acheter des tickets de transport, recharger un passe Navigo ou bien accéder aux transports en commun. D'ici février, des précisions devraient d'ailleurs être données par IDF Mobilités.

Les tests du pass Navigo dans le smartphone ont démarré il y a quelques années. Après une ouverture partielle à Android en septembre 2019, c'est donc maintenant au tour de l'iPhone de faire cette transition. Outre la praticité évidente de  ce changement, des bénéfices sur le plan environnemental sont attendus, en limitant l'usage du papier pour les tickets, qui finissent bien souvent par terre.