Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Le casque Oculus Quest 2 n'est pas agréable à porter, sauf si vous rajoutez 70 euros

Vendue en option, la sangle Élite du casque de réalité virtuelle de Meta améliore radicalement son utilisation. Après l'avoir essayée, on ne comprend pas comment Meta ose se contenter de piètres élastiques dans le pack de base.

Mise à jour publiée le 1er août 2022 :

Surprise, Meta augmente le prix de sa sangle Elite, qui coûte désormais 70 euros au lieu de 50 euros. Cette augmentation fait suite à une majoration du prix du casque (450 au lieu de 350 euros), officiellement à cause de la pénurie de composants. En ce qui concerne la sangle, on se demande vraiment ce qui peut justifier une augmentation de 20 euros pour un morceau de plastique. Une nouvelle preuve que le confort sur l'Oculus Quest 2 coûte cher. 

Nous mettons à jour cet article avec les nouveaux prix du casque Meta Quest 2 et de la sangle Elite.

Article original, publié le 26 juin 2022, avec les nouveaux prix :

En mars 2022, Numerama a écrit un long article sur le Meta Quest 2 (ex-Oculus Quest 2) et les premières expériences de « métavers »Ce reportage avait suscité de très nombreuses réactions, aussi bien de personnes inquiètes des dérives que nous avions observées dans ces mondes virtuels que d'autres énervées contre nos critiques, alors qu'elles sont elles-mêmes utilisatrices de VR. Nous avons lu ces retours avec beaucoup d'attention. 

Si nous ne sommes pas d'accord avec tout ce que nous avons lu (difficile de légitimer un semblant d'agression sexuelle au nom de la liberté de faire ce que l'on veut dans un monde virtuel), une remarque nous a particulièrement interpellés. Beaucoup d'entre vous nous ont fait savoir que les effets de nausées dont nous nous plaignions étaient dus à la sangle fournie par Oculus lors de l'achat du casque. Ces personnes nous ont conseillé d'acheter la sangle Élite (70 euros), nous les avons écoutées. Après plusieurs semaines avec cette version plus professionnelle de l'attache du Quest 2, voici nos impressions. 

Le jour et la nuit

Tout d'abord, un peu de contexte. Vendu 450 euros, le casque Meta Quest 2 est sans doute le plus équilibré aujourd'hui (il coûtait 350 euros auparavant). Plus abordable que beaucoup de ses concurrents, autonome, capable de faire tourner plein d'applications et régulièrement mis à jour, il s'agit sans conteste de la référence sur le marché de la réalité virtuelle. On l'attache à sa tête grâce à des élastiques qui entourent le tour du crâne et le stabilisent en haut. Il faut les serrer fort si on ne veut pas que le casque bouge au moindre mouvement. Malheureusement, ils ont de nombreux défauts :

Le casque Quest avec l'élastique. // Source : Louise Audry pour Numerama

Que change la sangle Elite ? À peu près tout. Pour faire simple, le tour de crâne en tissu élastique est remplacé par un dispositif en plastique avec une molette. On la fait pivoter à gauche pour élargir la taille et à droite pour la rétrécir. 

Mettre le casque d'Oculus ne prend plus que quelques secondes et on peut facilement le passer à un ami (on a même essayé sur un enfant de 10 ans, le casque tient parfaitement sur sa petite tête). Pour s'assurer que le Quest 2 tient bien, on serre à chaque fois la sangle Elite jusqu'au maximum possible. Le casque ne bouge alors plus du tout. Seul défaut, il est plus difficile de transporter le casque dans un sac. Les élastiques pouvaient se plier, la sangle Élite conserve son grand encombrement.

La sangle Elite de l'Oculus Quest 2. // Source : Louise Audry pour Numerama

Quid de la réalité virtuelle ? Sans surprise, c'est beaucoup mieux. Pour faire du sport comme du tennis de table par exemple, la sangle Elite change tout. On peut courir sans que l'écran devienne flou, ce qui réduit l'effet de nausée. Bien sûr, et sans surprise, tout ne disparaît pas complètement. Au bout d'un certain temps, on a quand même un peu envie de vomir. Mais c'est beaucoup plus confortable qu'avec les élastiques, et presque sans marques sur le front. On ne change malheureusement pas la mousse de l'Oculus qui n'est toujours pas la meilleure. 

Les économies regrettables de Facebook

Comment expliquer une telle différence ? Très sincèrement, nous la déplorons. Nous imaginions que les retours faits par les lecteurs de Numerama seraient vrais, mais pas à ce point. À vrai dire, ce qui nous choque le plus est que Meta ose vendre un aussi mauvais système que des élastiques avec un casque à 450 euros. Certes, il est fort probable que Meta ne fasse que très peu de marges avec son Quest 2, mais ce système à quelques centimes aurait dû être remplacé par le système Elite qui ne coûte probablement que quelques euros à fabriquer. Vendre un casque de réalité virtuelle avec des technologies de pointe à un public à qui l'on ne garantit aucun confort n'a aucun sens. C'est même honteux et ça n'aidera pas la VR à s'imposer. 

La molette pour ajuster la sangle Elite de l'Oculus Quest 2. // Source : Louise Audry pour Numerama

Le réel prix du Quest 2 n'est donc pas de 450, mais de 520 euros, puisque Meta n'inclut pas l'option confort pour booster ses marges a priori. Il est évident que Meta fait plus de marges sur sa sangle Elite seule que sur le produit. Les premières images du prochain casque de Meta, dont le nom de code est Cambria, montre un casque avec une sangle Elite. 

Si vous utilisez un casque Oculus Quest 2 et que vous possédez une sangle élastique, nous vous recommandons d'opter pour la sangle Élite pour améliorer l'expérience. Ce ne sera pas encore parfait (Mark Zuckerberg le reconnaît lui-même, la VR est à ses débuts), mais vous pourrez le porter plus longtemps. 

https://www.youtube.com/watch?v=fYZowno65iQ