Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Vous quittez WhatsApp pour Telegram ? Attention si vous migrez vos conversations

Avec Telegram, il est possible de récupérer l'historique de conversation WhatsApp pour faciliter la migration des contacts. Mais ce transfert a des répercussions qu'il ne faut pas ignorer sur la sécurité et la confidentialité des messages.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, dit-on. WhatsApp peut en témoigner : la polémique sur ses conditions d'utilisation n'a pas seulement conduit l'application mobile à reculer, pour quelques mois. Elle a aussi poussé des millions de personnes à migrer sur une autre messagerie instantanée. Deux alternatives ont d'ailleurs tiré leur épingle du jeu : Signal et Telegram.

Le faux pas de WhatsApp a été intelligemment mis à profit par ses concurrents. Signal a expliqué ces derniers jours comment organiser la migration de son groupe WhatsApp vers sa plateforme. Il en a profité aussi pour ajouter aussi des fonctionnalités anodines dans son application, mais qui sont nécessaires pour séduire un public le plus large -- car l'argument du chiffrement ne suffit pas toujours.

Telegram surfe aussi sur cette séquence. Dernière initiative en date, annoncée le 28 janvier, la portabilité de ses données d'une application à l'autre. Plus exactement, la possibilité de rapatrier son historique de conversation sur Telegram, à partir de WhatsApp. Pour que tout se passe le plus simplement du monde, Telegram fournit un guide sur la manipulation à faire. Le guide est disponible en français.

« Tout le monde peut emmener son historique de discussions avec lui (incluant les vidéos et les documents) dans Telegram depuis des applications telles que WhatsApp, Line et KakaoTalk. Cela fonctionne aussi bien pour les conversations individuelles que pour les groupes », écrit Telegram. Le processus nécessitera de jongler entre les deux applications, mais il n'y a rien de très compliqué.

Seule contrainte manifeste, il apparaît que l'import d'un historique de conversation depuis WhatsApp a besoin d'une discussion d'arrivée sur Telegram. En clair, il faut que le contact ou le groupe existe déjà dans l'autre application. Ce qui, après tout, est très logique : à quoi bon importer le passif de vos échanges avec quelqu'un alors que celui-ci ne se trouve pas dans le nouveau programme ?

Attention à ce que vous faites

Un point toutefois mérite une attention toute particulière : la confidentialité des messages et des fichiers passant d'une application à l'autre.

Malgré tout les reproches que l'on peut faire à WhatsApp, comme le fait que l'application soit une filiale de Facebook ou bien qu'il souhaite changer ses conditions d'utilisation pour faciliter les croisements de métadonnées entre Facebook et WhatsApp, le fait est que les fichiers comme les conversations sont chiffrés de bout en bout par défaut dans WhatsApp. Ce n'est pas le cas de Telegram.

Telegram ne fournit du chiffrement de bout en bout que dans certaines circonstances : les « secret chats », les appels téléphoniques et les sessions en visiophonie. Autrement dit, les discussions et les médias qui étaient fortement protégés (avec le chiffrement de bout en bout, personne, sauf les personnes qui participent à la conservation, ne peut voir ce qui est échangé) le seront de facto moins.

Cela ne veut pas forcément dire que vous ne devriez pas migrer de WhatsApp à Telegram. Après tout, vous faites ce que vous voulez. Mais il faut être lucide sur ce que vous faites, car ce rapatriement, qui contient peut-être des échanges confidentiels et personnels, ne vous concerne pas uniquement : il implique aussi votre correspondant ou les membres du groupe que vous importez.

Et Signal alors ? La messagerie a bien, elle aussi, proposé un guide pour migrer son groupe WhatsApp : n'est-ce pas le même problème ? Pas du tout : d'abord, Signal fournit aussi du chiffrement de bout en bout par défaut. Ensuite, Signal ne rapatrie pas les conversations : il envoie juste un lien d'invitation dans WhatsApp. Le degré de sensibilité de la manipulation n'est pas du tout le même.