Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Pour la première fois, l'hélico Ingenuity va atterrir ailleurs sur Mars

Pour son cinquième vol sur Mars, l'hélicoptère de la Nasa ne reviendra pas se poser au même endroit. Ingenuity devra pour la première fois réaliser un vol à sens unique, avec un atterrissage sur un nouveau site. L'envol est prévu le soir du 7 mai.

L'hélicoptère de la Nasa s'apprête à voler pour la cinquième fois sur Mars. Le 6 mai 2021, l'agence spatiale a informé qu'Ingenuity tenterait un envol quelque peu différent de ses précédents essais. Il est prévu à la date du vendredi 7 mai, à 21h26 (heure de Paris), soit à 12h33 en heure locale martienne, comme les autres vols menés jusqu'ici. Les premières données devraient parvenir sur Terre à 1h31 (heure de Paris), dans la nuit de vendredi à samedi.

Comme lors des quatre autres vols, l'hélicoptère va décoller depuis une zone baptisée « champ des frères Wright », en référence à Orville et Wilbur Wright, pionniers américains de l'aviation. Cependant, il est prévu de le faire atterrir à un autre endroit, ce qui sera une première pour le robot. Autrement dit, il tentera de réaliser son premier vol « à sens unique », et non un vol « aller-retour ».

Un site d'atterrissage « plat comme une crêpe »

Lors de cette cinquième tentative, Ingenuity doit s'élever à 5 mètres d'altitude, puis se déplacer sur une distance de 129 mètres. Le vol devrait durer 110 secondes au total (soit un peu moins de 2 minutes). Une fois arrivé, l'hélicoptère devra grimper à 10 mètres de hauteur pour prendre des photos de la zone, en couleur ainsi qu'en noir et blanc. Il a déjà eu l'occasion de photographier son futur site d'atterrissage, baptisé « Airfield B », lors du quatrième vol survenu le 30 avril. Ces images ont permis à la Nasa de s'assurer que ce « nouvel aérodrome est plat comme une crêpe » (ce qui facilite l'atterrissage).

Ce n'est qu'après ce cinquième vol sur Mars qu'Ingenuity pourra entrer officiellement dans la nouvelle phase de sa mission, dite de « démonstration des opérations ». À l'origine, le robot ne devait servir que de démonstration technologique, c'est-à-dire qu'il devait tester la possibilité de voler sur la planète rouge. Pour cela, il disposait de 30 sols (le nom du jour sur Mars), soit 31 jours terrestres, à partir du moment où le rover Perseverance l'a déployé. La Nasa a finalement décidé de prolonger ses activités : la nouvelle phase de la mission doit montrer comment un hélicoptère pourrait contribuer à l'exploration de Mars. Tout cela a pu être envisagé en sachant que l'extension de la mission d'Ingenuity ne perturberait pas les activités du rover Perseverance, qui reste l'acteur principal de la mission Mars 2020.

La nouvelle zone d'atterrissage d'Ingenuity a d'ailleurs été choisie en fonction de l'astromobile : elle se trouve dans la même direction que celle prise par Perseverance. Pour pouvoir démontrer comment un hélicoptère pourrait accompagner une mission scientifique sur une autre planète, Ingenuity doit évidemment rester dans le voisinage de son gros compagnon roulant.