Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Meilleur ensemble : Nintendo et Microsoft narguent Sony avec le cross-play Minecraft

La version Switch de Minecraft intègre désormais le cross-play. Une manière pour Nintendo et Microsoft de narguer Sony.

Le refus de Sony de se plier aux joies du cross-play est en train de prendre une tournure assez savoureuse, vue de l'extérieur. Alimentée tout récemment par le drama Fortnite, la décision du constructeur nippon ne cesse d'être critiquée -- à juste titre. Et Nintendo et Microsoft ont décidé d'en remettre une couche à la faveur d'une bande-annonce de Minecraft intitulée Meilleur Ensemble. Elle est historique puisqu'elle associe deux firmes normalement rivales sur un même marché pour une cause commune et légitime.

https://www.youtube.com/watch?v=B5CGFM4XBtQ

Le tacle ouvert à Sony

Nintendo aurait pu se contenter d'une simple vidéo annonçant l'arrivée du cross-play sur Minecraft via une mise à jour déployée ce jeudi 21 juin 2018. Mais il y avait apparemment la volonté de marquer le coup et de narguer un Sony qui reste campé sur ses positions et ne veut toujours pas s'ouvrir aux autres. « Jamais Minecraft n'aura été aussi grand, aussi fantastique et aussi beau ! » : les mots sont savamment choisis et on se dit que Sony finira peut-être par changer d'avis face au lobbying pouvant venir de toute part. Même de la concurrence.

Les images aussi sont bien choisies puisque la bande-annonce démarre sur une séquence montrant deux joueurs équipés d'une manette différente -- Xbox One et Switch, donc -- mais appréciant pourtant la même expérience ensemble. Comme quoi les mœurs changent, même dans le jeu vidéo -- sauf chez Sony.

À part ça, les nombreux joueurs de Minecraft évoluant sur Nintendo Switch, Xbox One, Windows PC, iOS, Android et casques de réalité virtuelle partagent désormais les mêmes mondes.