Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Squid Game marque l'histoire des Emmys (et c’est un peu absurde)

14 nominations : c’est le petit record de Squid Game, première série non-anglophone présente à la cérémonie des Emmy Awards. Un choix improbable, pour un programme coréen dont la qualité est discutable vis-à-vis de ses concurrents.

C’était l’un des succès incontournables de l’année 2021 sur Netflix : la série coréenne Squid Game a étonné le monde entier en devenant l’une des œuvres les plus vues de la plateforme. Elle peut désormais se vanter d’un nouveau record : être le premier programme non-anglophone à être nominé dans la catégorie Meilleur Drame à la cérémonie des Emmy Awards.

Squid Game a récolté 14 nominations en tout, dont meilleur acteur dans une série dramatique, meilleure réalisation, meilleure musique originale, meilleur scénario et meilleurs acteurs et actrices dans un second rôle. Une pluie de reconnaissance, pour ces prestigieuses récompenses américaines qui priment habituellement le meilleur du petit écran. Mais au vu de la qualité moyenne de Squid Game, on peut légitimement questionner sa présence à l’une des plus importantes cérémonies annuelles.

D'autres absences injustifiées

Squid Game, qui a déjà été renouvelée pour une deuxième saison, est loin d’être la pire série de tous les tempsMais il semble que la popularité de ce drame coréen l'ait emporté sur sa qualité. Le scénario n’est clairement pas d’une grande finesse, la réalisation est certes colorée mais manque d’énergie, et certains membres du casting ne prétendent pas franchement à devenir les prochains Brad Pitt ou Meryl Streep.

Madison et Kevin dans la série This is Us// Source : NBC

Ces nominations à la pelle semblent alors un brin absurdes (mais Inventing Anna est également présente, alors bon, on n’a plus vraiment foi en l’humanité). Évidemment, il aurait été étrange d’occulter complètement ce succès public qui avait tout d’un phénomène inédit lors de sa sortie.

Et pourtant, l’académie des votants a volontairement mis de côté des séries qui, à notre humble avis, auraient mérité toute leur place dans les nominations. L’ultime saison de This is Us, qui conclut de façon bouleversante cette saga familiale, fait partie des grandes absentes de l’année. On peut également évoquer l’excellente Pachinko (un autre drame coréen qui aurait davantage mérité sa place), l’énorme succès outre-Atlantique de Yellowstone, ou la belle poésie de Dickinson. Et on ne parle même pas de l’absence de l’époustouflante Sadie Sink, qui incarne Max dans Stranger Things.

Squid Game// Source : Netflix

Rien que sur Netflix, il y a mieux

Si Squid Game fait figure de pionnière, en étant la première série non-anglophone à prétendre à ces récompenses, on peut néanmoins regretter que d’autres excellentes productions n’aient pas eu ce privilège. Rien que sur Netflix, le fabuleux retour de Borgen, série politique suédoise d’une pertinence dingue, ou le voyage dans le temps absolument inoubliable dans l’Allemagne de Dark il y a quelques années auraient très bien pu aspirer à de tels éloges. On peut donc reprocher à la cérémonie que ce soit Squid Game qui remporte finalement le pari.

Bien sûr, la série n’est pas encore la grande gagnante de la 74e édition des Emmy Awards, et tant mieux. De magnifiques séries comme la troisième saison de Succession (25 nominations !), Yellowjackets (avec la nomination de la merveilleuse Melanie Lynskey) ou Severance peuvent encore faire pencher la balance en leur faveur. Fin du suspense le 12 septembre 2022.