La Russie bloquera Telegram si l’app ne donne pas ses données au Kremlin

Le Roskomnadzor, tristement célèbre dans nos colonnes, a encore frappé. Cette fois-ci, ce ne sont pas des services étrangers qui sont dans le viseur du chien de garde de l’Internet russe, mais la messagerie anciennement russe, Telegram, fondée par les Russes Pavel et Nikolay Durov dont le siège est désormais allemand. Aleksandr Zharov, à la … Lire la suite