Assange est bien « détenu arbitrairement » selon l’ONU, mais ça ne change rien

L’information avait d’abord été donnée par la BBC, et elle a été confirmée en milieu de journée par le ministère des affaires étrangères de Suède. Les experts du Groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire (WGAD) ont décidé de donner raison à Julian Assange, qui estimait que la Grande-Bretagne et la Suède le contraignaient … Lire la suite