Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

La police suisse est très fière de ses Tesla Model X modifiés

Une unité de police, basée à Bâle, a partagé des photos et une vidéo des Model X ayant rejoint sa flotte de véhicules.

Au mois de mars 2018, l'unité de police située à Bâle a annoncé l'acquisition d'une flotte de Model X 100D -- sept SUV amenés à remplacer des voitures roulant au diesel. À la faveur de plusieurs publications Instagram  et Facebook datant de la fin du mois de novembre, on découvre que les véhicules sont arrivés à bon port.

Et les forces de l'ordre sont visiblement très fières de leur acquisition, au point de montrer les nombreuses modifications -- intérieures comme extérieures -- apportées au Model X pour qu'il devienne un moyen efficace de pourchasser les malfrats.

https://www.instagram.com/p/BqwrYfrDJ6h/

Tut tut

Sur une courte vidéo, la police offre un aperçu de ce que cela fait de se faire suivre par une Model X blanche équipée de loupiotes bleues servant à signaler une infraction en cours. Très franchement, cela produit son petit effet (ce qui ne veut pas dire que l'on conseille de commettre une infraction).

À l'intérieur, on peut observer plusieurs changements prévus pour permettre aux agents d'avoir accès plus facilement aux commandes dont ils ont besoin (exemple : l'activation des gyrophares). Ils refusent néanmoins de sacrifier l'immense écran de bord, malgré toute la place qu'il occupe dans l'habitacle.

On notera que chaque Model X engendre un coût supplémentaire estimé à un peu plus de 40 000 euros -- par rapport à un véhicule thermique. Une hausse qui sera compensée par les économies réalisées sur l'entretien, ainsi qu'une revente plus intéressante. En somme, il s'agit d'un investissement à long terme, malgré les vives critiques essuyées par le département au moment de l'officialisation.