Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Prévu pour 2020, le Tesla Roadster ne sera pas sur les routes avant 2022

Elon Musk a annoncé que le Roadster de Tesla ne débutera pas sa production avant 2022. On ne verra donc pas la sportive électrique sur les routes avant l'année prochaine, au plus tôt.

Bolide électrique de tous les fantasmes, le Roadster n'est clairement pas la priorité de Tesla. Elon Musk l'a prouvé une nouvelle fois avec un tweet publié le 28 janvier. On y apprend que la production ne débutera pas avant l'année prochaine, repoussant encore la commercialisation. À l'origine, les premiers exemplaires devaient être livrés en 2020.

https://twitter.com/elonmusk/status/1354869981146738693

« L’ingénierie sera terminée cette année, la production débutera l’année prochaine. Nous visons cet été pour sortir un prototype final qui pourra rouler. Le travail sur le groupe propulseur à trois moteurs et la batterie améliorée a été important », explique le patron de Tesla quand on lui demande où en est le Roadster.

Énième retard pour le Roadster de Tesla

Cet énième retard essuyé par le Roadster n'étonnera personne. En juillet 2020, Elon Musk estimait que la voiture allait entrer en production « d’ici 12 à 18 mois ». À l'époque, il y avait encore un semblant d'espoir de voir les premiers exemplaires sortir des usines à la fin de cette année. Il faudra finalement faire preuve d'un peu plus de patience, sachant que Tesla a d'autres projets plus urgents -- et moins niche -- à mener : le lancement des versions Plaid pour la Model S et le Model X, l'arrivée du Model Y en Europe ou encore l'inauguration de la Gigafactory actuellement en construction à Berlin.

Annoncé en 2017, le Roadster rendra hommage au tout premier véhicule vendu par Tesla (conçu sur la base d'une Lotus). Les caractéristiques techniques donnent le tournis : le 0 à 100 km/h avalé en 2,1 secondes, une autonomie atteignant les 1 000 kilomètres et une vitesse de pointe chronométrée à plus de 400 km/h. Avec de tels chiffres, le Roadster fera encore mieux que la Model S Plaid+ avec en prime un design de supercar. On rappelle aussi que le véhicule pourra être équipé de mini réacteurs de fusée pour gagner un surplus de puissance. D'ici 2022, les choses sont encore susceptibles de changer.

Considéré comme « une cerise sur le gâteau » par Elon Musk, le Roadster sera offert à celles et ceux qui se sont montrés très actifs quand le système de parrainage mis en place par Tesla était très généreux. Sinon, vous pouvez toujours le réserver, moyennant un acompte de 43 000 euros.