Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Apple pourrait-il lancer une voiture électrique dès 2024 ?

Alors que le projet d'une voiture électrique Apple semblait enterré, il émerge de nouveau fin 2020. On évoque un lancement pour 2024.

Où en est le projet d'une voiture 100 % électrique et autonome chez Apple ? Aux dernières nouvelles, soit en janvier 2019, il était au point mort après la réaffectation de 200 personnes vers d'autres départements. On y voyait un changement de stratégie, avec des ambitions revues à la baisse. En réalité, une voiture Apple à destination du grand public serait toujours d'actualité, explique Reuters dans un article publié le 21 décembre.

Selon ses sources, la firme de Cupertino viserait 2024 pour le lancement de cette voiture déjà décrite comme révolutionnaire. Elle s'appuierait ainsi sur une technologie de batterie maison, qui permettrait de réduire les coûts et d'augmenter l'autonomie. C'est exactement ce que compte faire Tesla, qui a déjà plusieurs longueurs d'avance sur le marché. « C’est le niveau supérieur. Comme la première fois où vous avez vu l’iPhone », souffle l’une des sources. 

Le retour de l'Apple Car

Néanmoins, un vent légitime de scepticisme continue de souffler sur celui qu'on nomme Project Titan. Il y a ceux qui pensent que se lancer dans la production d'une voiture à grande échelle n'est pas une sinécure. Et il y a ceux qui estiment qu'Apple reverra ses ambitions à la baisse en devenant fournisseur de technologies, ce qui n'est pas dans les habitudes de la firme de Cupertino.

« Il me paraît évident que si Apple développe des systèmes avancés ou une technologie de batterie, alors il les utilisera dans le cadre d’un partenariat avec un constructeur existant. Comme on l’a vu avec Tesla et les autres acteurs installés du marché, disposer d’un réseau complexe de production à travers le globe ne se fait pas en un jour », explique Trip Miller, investisseur chez Apple.  « S’il y a bien une entreprise qui a les ressources pour faire ça sur cette planète, c’est Apple. Mais, d’un autre côté, on ne parle pas d’un simple smartphone », indique une personne qui a travaillé sur le projet.

Dès lors, faut-il croire en l'Apple Car ? Apple dispose d'une manne financière suffisamment énorme pour se lancer dans une telle aventure, mais cela risque de prendre du temps, pour un bénéfice incertain. Il y a quelques mois, on a vu Dyson abandonner son idée de lancer une voiture 100 % électrique alors que c'était le rêve de son fondateur et malgré les milliards mis sur la table. Dans un secteur qui demande des usines, des garages, des bornes de recharge et une logistique hallucinante, l'argent seul ne suffira pas.