Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Tesla estime pouvoir battre la Porsche Taycan de 40 secondes au Nürburgring

Tesla n'a toujours pas annoncé un chrono réalisé au Nürburgring. Le constructeur vise quand même les 7 minutes et 5 secondes le mois prochain.

Tesla est actuellement très occupé sur le circuit du Nürburgring, où il teste divers prototypes de Model S en vue de développer un nouveau groupe propulseur baptisé 'Plaid' (à trois moteurs). Au passage, le constructeur espère replacer sa berline devant la Porsche Taycan, qui a avalé le circuit en 7 minutes et 42 secondes. Mieux, il estime pouvoir battre ce record de près de 40 secondes... Ce qui serait énorme.

« Avec certaines améliorations, les 7 minutes et 5 secondes seront peut-être accessibles, quand la Model S fera son retour le mois prochain », a indiqué Tesla dans un tweet publié le 19 septembre 2019. Et si l'entreprise n'annonce toujours pas de chrono établi, elle explique que la Model S 'Plaid' peut abattre aujourd'hui les 7 minutes et 20 secondes. 

https://twitter.com/Tesla/status/1174740201421377537

Tesla vise très, très haut au Nürburgring

En attendant le mois prochain, on retient surtout que Tesla n'a aucun temps à partager à l'heure où nous écrivons ces lignes, alors qu'il doit forcément en avoir déjà en réserve. La multinationale sait pertinemment qu'elle ne trompera pas les puristes en couchant un supposé record réalisé avec une voiture modifiée (et indisponible à la vente). Surtout si, comme au Laguna Seca, il n'est pas homologué par des représentants du circuit.

Qu'à cela ne tienne, au-delà de cette donnée record qui n'est finalement pas très importante, il faut bien reconnaître à cette nouvelle Model S des performances ébouriffantes. Les 7 minutes et 5 secondes la rapprocheraient de la Porsche 911 GT2 RS (6:40.33). Il faut dire que Tesla ne ménage pas sa monture, en témoigne la cartographie de puissance montrée sur Twitter. On peut voir que la Model S atteint les 500 kW sur certaines portions de l'exigeant circuit. On ose imaginer l'impact sur l'autonomie...