Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Tesla changerait d'avis pour sa Gigafactory européenne

Le constructeur aurait visité plusieurs sites à proximité des Pays-Bas.

Évoquée pour la première fois en 2016, la Gigafactory européenne de Tesla se précise. Après avoir laissé apparaître son intérêt pour l'Allemagne et la frontière franco-allemande, le constructeur semblerait finalement préférer une localisation à proximité des Pays-Bas. C'est ce que révèle le Nordwest Zeitung dans un article en date du 22 août. Le média allemand a en effet pu échanger avec Bernd Althusmann, le Ministre de l'Économie, des Transports et du Numérique de Basse-Saxe. L'intéressé aurait accompagné Tesla sur différents sites pressentis pour sa quatrième Gigafactory.

Le politicien affirme que le constructeur californien se serait particulièrement attardé sur deux sites : le port de Emden, qui fait face aux côtes néerlandaises, et l'Emsland, une région frontalière avec les Pays-Bas. Bernd Althusmann a également ajouté que Tesla chercherait à implanter une usine dédiée à la production de ses modèles électriques mais pas de batteries. Un point notable puisque le concept des Gigafactory était initialement de produire des batteries en masse pour faire baisser leurs coûts et proposer ainsi des véhicules électriques abordables.

Une information à prendre au sérieux ?

L'implantation de la Gigafactory 4 à proximité des Pays-Bas ferait sens pour Tesla. Le constructeur y a déjà installé son siège européen -- à Amsterdam. Et il gère aussi une usine d'assemblage à Tilburg, qui pourrait alors être approvisionnée en pièces par la Gigafactory européenne.

Les déclarations de Bernd Althusmann sont néanmoins à prendre avec des pincettes. Il ne s'agit pas d'une communication de Tesla et il pourrait simplement s'agir d'un « coup de comm'» du politicien pour appuyer la candidature de sa région en mettant Tesla devant le fait accompli.

Depuis son annonce, la Gigafactory est en effet vue comme une aubaine de développement économique pour les collectivités territoriales. Bernd Althusmann aurait eu confirmation auprès de Tesla que le futur site embaucherait entre 1 000 et 2 000 personnes. De quoi soutenir les emplois du secteur automobile allemand qui a été malmené par le Dieselgate.