Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Pourquoi Volkswagen s'amuse à convertir son bus culte des années 60 en concept rétro électrique

Volkswagen expérimente sur le segment de l'électrique, cette fois avec la conversion d'un vieux bus des années 60.

Volkswagen est engagé sur un maximum de frontsMais il n'oublie pas de fêter des anniversaires. Pour ses 20 ans, son groupe R&D situé dans la Silicon Valley a décidé de changer de nom, comme annoncé dans le communiqué publié le 2 juillet 2019. Et pour célébrer ce cap, la structure Innovation and Engineering Center California (IECC) a dévoilé un bus des années 60 converti en modèle électrique.

Le véhicule, qui semble tout droit sorti d'un vieux film, est en réalité un terrain d'expérimentations pour la branche américaine de Volkswagen. Baptisé Type 20, il permet aux ingénieurs de tester des technologies susceptibles d'être intégrées à des voitures de série.

Un bus au look rétro

Avec le Type 20, il ne faut pas se fier aux apparences. Derrière son design poussiéreux qui plaira aux amateurs de old-school se cache une mine d'or technologique. On retrouve :

Ces innovations trouveront peut-être leur place dans des futures voitures autonomes.

Du coté des caractéristiques techniques, le Type 20 s'appuie sur une -- très petite -- batterie de 10 kWh, un chargeur de 2 500 W intégré et un moteur capable de produire une puissance équivalente à 120 chevaux. Vous l'aurez compris : ici, l'idée n'est pas de tester des technologies propres à la conduite. Néanmoins, Volkswagen a installé un système de suspension active qui permet d'ajuster la hauteur du véhicule via un logiciel (technologie développée par Porsche).

On remarquera aussi des éléments de design étranges : le volant, les jantes et le support des rétroviseurs affichent une forme décrite comme organique. Pour arriver à ce résultat, les concepteurs ont utilisé une technique qui maximise la rigidité et minimise le poids des matériaux (design générateur).